GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Emmanuel Macron à Boris Johnson: «L'avenir du Royaume-Uni ne peut se trouver qu'en Europe»
    • Brexit: Boris Johnson «veut un accord», «encouragé» par sa rencontre, mercredi, avec Merkel
    • Séoul indique vouloir rompre un accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo (présidence)
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fedor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Moyen-Orient

    L'Arabie saoudite et ses alliés publient une liste de terroristes liés au Qatar

    media Doha, au Qatar, le 5 juin 2017. REUTERS/Stringer

    L'Arabie saoudite et ses alliés, qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, ont publié ce vendredi 9 juin une liste de personnes et organisations qui seraient liées à des activités «—terroristes—» soutenues, selon eux, par le Qatar.

    Avec agences

    Les 59 personnes et les 12 organisations qui figurent sur cette liste « sont liées au Qatar et sont au service d'un programme politique suspect du Qatar », indique un communiqué commun.

    Cela démontre que le Qatar « affirme d'un côté lutter contre le terrorisme alors que d'un autre, il soutient, finance et héberge des organisations terroristes », selon les termes du communiqué.

    Tir groupés des alliés de Riyad

    Ce document émane de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de Bahreïn, pays du Golfe voisins du Qatar, ainsi que de l'Egypte. Ils affirment qu'ils ne ménageront pas leurs efforts pour pourchasser ceux qui se trouvent sur cette liste.

    Celle-ci contient au moins deux noms déjà cités au plan international, présentés comme étant des financeurs du terrorisme et contre lesquels le Qatar a pris des mesures, selon un récent rapport du département d'Etat américain.

    Parmi les personnes désignées sur cette liste, figurent par ailleurs des personnes ou des organisations originaires d'Egypte, de Bahreïn ou de la Libye. Par ailleurs, 18 sont des Qataris, dont des membres de la famille régnante de l'émirat, y compris un ancien ministre de l'Intérieur.

    Autre nom connu, celui de l'Egyptien Youssef Al-Qaradawi, considéré comme le chef spitiruel des Frères musulmans. Le célèbre prédicateur est installé au Qatar depuis des années.

    Dans les 12 entités montrées du doigt, on retrouve Qatar Charity, qui se présente comme l'agence d'action humanitaire de l'émirat et qui est présente dans de très nombreux pays.

    Accusations « infondées »

    La crise a éclaté le 5 juin lorsque l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha en accusant le Qatar d'entretenir des liens avec des organisations.

    Des organisations terroristes et des groupes sectaires cherchant selon eux à déstabiliser la région. Parmi eux : les Frères musulmans, l'Etat islamique et al-Qaïda. Ces pays reprochent aussi au Qatar son rapprochement avec Téhéran, grand rival régional de Ryad.

    Ils ont également imposé de sévères restrictions aériennes et fermé leurs frontières terrestres et maritimes avec le petit émirat gazier. Le Qatar a quant à lui rejeté des accusations qualifiées d'« infondées ».

    Des Libyens sur la liste

    La liste contient six noms libyens, cinq personnes et une organisation. Ce sont des noms réputés pour leur extrémisme en Libye et même en Tunisie voisine comme Abdelhakim Belhaj. Cet ex-chef du conseil militaire de Tripoli et ancien d'al-Qaïda est à la tête d'un groupe extrémiste, le Groupe islamiste combattant. Son numéro deux, Mahdi al-Harati, était parti à la tête de la brigade Omma en Syrie, avant de devenir maire de Tripoli.

    Il y a également les deux frères Ali et Ismaïl Sallabi, deux chefs des brigades de défense de Benghazi, une branche d'al-Qaïda. L'un d'eux était déjà sur une liste américaine. Leur mouvement est d’ailleurs aussi sur la liste. Puis il y a le mufti de Tripoli, Sadek al-Ghiryani, chef spirituel de plusieurs mouvements extrémistes et un symbole des Frères musulmans en Libye. Démis de ses fonctions en 2014, il est resté très influent avec une chaine de télévision à son actif.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.