GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: Netanyahu veut supprimer l’UNRWA

    media Le quartier général de l’UNRWA à Gaza, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, RFI/Murielle Paradon

    En Israël, le Premier ministre veut se débarrasser d'une agence de l'ONU. Benyamin Netanyahu a demandé la dissolution de l'UNRWA chargée de s'occuper des réfugiés palestiniens. Elle serait inutile selon lui et surtout hostile à Israël.

    Pour les réfugiés, il y a le HCR, le Haut-commissariat aux réfugiés de l'ONU. Pourquoi avoir mis en place une agence spécifique pour les Palestiniens, l'UNRWA (United Nations Relief and Works Agency), interroge Benyamin Netanyahu ?

    Le Premier ministre israélien accuse cette agence onusienne de ne pas résoudre le problème des réfugiés palestiniens et d'être surtout hostile à Israël. Il veut donc sa dissolution.

    L'UNRWA réagit dans un communiqué laconique. « L'UNRWA reçoit son mandat de l'Assemblée générale des Nations unies et seule cette Assemblée peut modifier notre mandat par un vote majoritaire », affirme le porte-parole de l’agence Chris Gunness.

    L'UNRWA, comme d'autres agences de l'ONU est souvent attaquée par Israël qui l'accuse de parti pris pour les Palestiniens. En fait, l'ONU dénonce régulièrement l'occupation israélienne des territoires occupés, en contravention avec le droit international, ce qui hérisse les Israéliens.

    Sur le terrain, l'UNRWA apporte de l'aide humanitaire et gère des centaines d'écoles pour 5 millions de réfugiés palestiniens, répartis entre la bande de Gaza, la Cisjordanie, Jérusalem-Est, mais aussi le Liban, la Jordanie et la Syrie. Des Palestiniens qui ont fui après la création d'Israël en 1948 et qui vivent aujourd'hui dans des conditions toujours difficiles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.