GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe Etat islamique sur le recul à Raqqa

    media Des combattantes des FDS se reposent, non loin de Raqqa, le 11 juin 2017. REUTERS/Rodi Said

    Les Forces démocratiques syriennes (FDS) gagnent du terrain à Raqqa. Les FDS, une coalition arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis est parvenue à entrer dans l’ouest de cette ville contrôlée entièrement par le groupe Etat islamique. Le soutien de Washington n’est pas seulement logistique. Les forces spéciales américaines participeraient activement à la bataille.

    Mardi dernier, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont fait une incursion dans les quartiers-est de Raqqa ; ce samedi 10 juin, ces mêmes FDS prennent des positions à l’ouest. L’aide américaine est précieuse : il y a d’abord l’appui aérien. Les avions de la coalition internationale mènent des frappes quotidiennes.

    L'artillerie américaine pilonne les jihadistes

    Il y a ensuite les conseillers militaires américains déployés sur le terrain. Selon un militant de l’opposition syrienne contacté dans la région, leur rôle ne se limiterait pas seulement au conseil. Ils seraient pleinement impliqués dans la bataille. Un détachement d’artillerie de l’armée américaine pilonnerait sans relâche les positions des jihadistes dans leur capitale autoproclamée.

    « Division 17 », la forteresse du groupe EI

    Raqqa est quasi encerclée : les Forces démocratiques syriennes sont donc déployées à l’est et à l’ouest de la ville mais aussi au nord. A cet endroit, cependant, peu d’avancée pour les troupes arabo-kurdes. Elles butent contre les défenses des jihadistes retranchés dans une ancienne base militaire du régime syrien dénommée « Division 17 ».

    Cette position est une véritable fortification. Le groupe Etat Islamique s’attendait d’ailleurs à livrer bataille principalement sur le front nord, d’où le choix de cette place forte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.