GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Golfe: Riyad et ses alliés adressent leurs revendications au Qatar

    media L'émir du Qatar, Tamim Ben Hamad al-Thani, a dix jours pour répondre aux demandes de l'Arabie saoudite et de ses alliés. Reuters

    L'Arabie saoudite et ses alliés (Emirats arabes unis, Bahreïn, Egypte et Yémen), qui accusent le Qatar de soutenir le terrorisme, ont transmis à Doha leurs treize conditions pour une sortie de crise. Le Qatar dispose de dix jours pour obtempérer.

    La liste de doléances comporte treize requêtes présentées comme indispensables au rétablissement des relations diplomatiques. Il est demandé au Qatar de limiter ses relations diplomatiques avec l'Iran, de fermer sa base militaire turque en cours de construction sur son sol ou encore de rompre ses liens avec plusieurs organisations terroristes comme les Frères musulmans, le groupe Etat islamique, al-Qaïda, le Hezbollah ou encore Fatah al-Cham, l’ex-Front al-Nosra en Syrie.

    Les médias sont également visés. Le Qatar est sommé de fermer plusieurs chaines qu'il finance, en particulier la puissante al-Jazeera.

    Doha n'a pas encore réagi, mais avait souligné en début de semaine ne pas vouloir négocier avant la levée des sanctions. Le 5 juin, l'Arabie saoudite et ses alliés ont décidé non seulement de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, mais aussi de fermer leurs frontières avec l'émirat, l'accusant de soutenir le terrorisme, ce que nient les autorités qatariennes. Il est aussi reproché à Doha d'être proche de l'Iran, le grand rival de l'Arabie saoudite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.