GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Aujourd'hui
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: l’armée entre dans la province de Deir Ezzor

    media Un soldat syrien à Deir Ezzor en novembre 2016, lors de combats autour de la localité de Houwayqa avec le groupe EI. Ayham al-Mohammad / AFP

    L'armée syrienne a pénétré vendredi 23 juin pour la première fois depuis 2014 dans la province orientale de Deir Ezzor, contrôlée entièrement par le groupe Etat islamique à l'exception d'une partie de sa capitale et de l'aéroport.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Deir Ezzor est une région stratégique à plus d'un titre, ce qui explique l'acharnement avec lequel les 7 000 hommes de l'armée syrienne, assiégés depuis trois ans dans une poche de 20 kilomètres carrés, défendent leurs positions. Sur un plan économique, la plus grande partie de la production de pétrole en Syrie se trouve dans cette province.

    Géographiquement, Deir Ezzor est limitrophe de l'Irak et son contrôle permet d'établir une continuité territoriale entre Téhéran et le Liban, en passant par Bagdad et Damas. Un enjeu hautement stratégique pour l'Iran et ses alliés dans la région.

    Enfin, sur un plan politique, le contrôle de cette province à majorité sunnite permet au régime de conserver une base sociale au sein de cette communauté, qui compose l'écrasante majorité des groupes rebelles.

    On comprend donc que la reprise de Deir Ezzor est un enjeu prioritaire pour Damas. L'armée syrienne et ses alliés avancent en direction de la province de trois axes différents. Les premières troupes sont entrées vendredi 23 juin à partir du Sud, en longeant la frontière syro-irakienne, dont elles contrôlent désormais une centaine de kilomètres.

    D'autres forces avancent dans le centre du pays vers la ville de Sokhna. Enfin, une troisième colonne progresse dans le sud de la province de Raqqa vers l'Est. Ces forces, estimées à 20 000 hommes, convergent vers un seul objectif : la ville de Deir Ezzor.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.