GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 9 Octobre
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'armée d'Israël annonce avoir de nouveau ciblé des positions en Syrie

    media Images transmises par l'armée israélienne après l'attaque par hélicoptère du 24 juin 2017 dans la province de Quneitra, en Syrie. IAF handout via Reuters

    L'armée israélienne a annoncé dimanche 25 juin 2017 avoir ciblé des positions de l'armée syrienne, en représailles à des projectiles qui ont frappé le plateau du Golan. C'est le second incident du genre en deux jours. De son côté, Damas accuse l'Etat hébreu de soutenir les rebelles dans cette région du pays.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    L'armée israélienne a annoncé avoir mené, dimanche, des raids aériens contre deux postes d'artillerie et un camion de munitions appartenant à l'armée syrienne. La chaîne panarabe al-Mayadeen, proche de Damas, a rapporté qu'un transport de troupes blindé a été touché dans ces bombardements.

    La veille, un hélicoptère israélien avait attaqué deux chars et plusieurs positions syriennes dans la province de Quneitra, après la chute d'obus sur le plateau du Golan, occupé par Israël.

    Ces raids israéliens interviennent alors que de violents combats opposent l'armée syrienne et ses alliés à une coalition de rebelles et de jihadistes. Les insurgés ont lancé, il y a trois jours, une offensive contre la ville d'al-Baas, un fief du régime dans cette province méridionale.

    Dans un communiqué publié dimanche, l'armée syrienne a mis en garde Israël contre la poursuite des attaques visant ses troupes gouvernementales et a réaffirmé sa détermination à vaincre les rebelles.

    Elle qualifie ces rebelles de « bras d'Israël » dans la région. Damas accuse l'Etat hébreu de soutenir directement les insurgés, dans le but d'éloigner l'armée syrienne et ses alliés iraniens et du Hezbollah libanais du Golan. Des centaines de blessés rebelles ont par ailleurs été soignés dans les hôpitaux israéliens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.