GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le retrait américain annoncé d'un traité nucléaire «rendra le monde plus dangereux» (Kremlin)
    • Journalisme: le 80e prix Albert-Londres a été décerné à Istanbul à Elise Vincent, du journal «Le Monde»
    • Nucléaire: Macron rappelle «l'importance» du traité nucléaire dont Trump veut sortir
    • Le négationniste français Robert Faurisson est mort à l'âge de 89 ans (famille)
    • Cisjordanie: un Palestinien attaque un soldat israélien et est abattu par la suite (armée)
    • Budget italien: «La Commission européenne ne veut pas d'une crise entre Bruxelles et Rome» (Pierre Moscovici sur France Inter)
    • L'ancienne ministre Ségolène Royal dénonce la fiscalité sur le carburant en France, un «matraquage fiscal par l'écologie» (RTL)
    Moyen-Orient

    Golfe: l'Arabie saoudite et les «amis» du Qatar face à la réponse de l'émir

    media Le roi d'Arabie saoudite, Salman, et l'émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, en décembre 2016 à Doha. BANDAR AL-JALOUD / Saudi Royal Palace / AFP

    Se dirige-t-on vers un durcissement dans la crise qui oppose le Qatar à plusieurs de ses voisins arabes? L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte tiennent une réunion ce mercredi 5 juillet au Caire. Leur ultimatum adressé à Doha vient d'expirer, et l'émirat juge toujours «irréaliste» les demandes qui lui ont été adressées.

    C'est une liste de 13 demandes, formulées par des pays qui ont décidé de faire pression sur le Qatar, pour exiger de cet émirat qu'il modifie sa politique régionale.

    Selon lesdits pays, le Qatar devrait rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran et mettre fin à ses liens supposés avec des organisations terroristes comme les groupes Etat islamique ou al-Qaïda, que Doha jure ne pas soutenir.

    Il est également demandé à l'émirat gazier de couper les ponts avec la mouvance des Frères musulmans, dont il est proche mais qui est détestée par les autorités d'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et bien sûr d'Egypte.

    Et d'après cette fameuse liste d'exigences, le Qatar devrait aussi fermer la chaîne de télévision al-Jazira, ou encore mettre fin à sa coopération militaire avec la Turquie.

    → Reportage international : Qatar sous embargo, les défis économiques

    Doha a transmis ses réponses par l’intermédiaire du Koweït, qui assure une médiation dans cette crise. La teneur exacte du message n'a pas été divulguée.

    En revanche, le chef de la diplomatie du Qatar a jugé « irréalistes » et « irrecevables » les demandes de Riyad et de ses alliés.

    « La liste est irréalisable et l'on n’y parle pas de terrorisme, mais plutôt de mettre fin à la liberté de parole, d’attaquer l’intégrité d’un pays, d’intervenir dans ses affaires », a déclaré Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani mardi 4 juillet.

    Et d'ajouter : « L’Etat du Qatar a adopté une attitude très constructive depuis le début de cette crise. Nous tentons d’agir avec maturité et de manière responsable, plutôt que comme les agresseurs qui s’en prennent à mon pays. »

    Cette crise sans précédent entre des pays du Golfe dure depuis un mois exactement. Aucune négociation n'est annoncée à ce stade, malgré les appels au dialogue formulés entre autres par Washington ou les Nations unies.

    → Géopolitique, le débat : La rivalité entre l'Arabie saoudite et le Qatar

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.