GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Les Etats-Unis et la Russie concluent une trêve dans le sud de la Syrie

    media Le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine, à Hambourg, le 7 juillet 2017. Après la rencontre, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a annoncé une trêve dans le sud de la Syrie qui entrera en vigueur le 9/07. REUTERS/Carlos Barria

    Un cessez-le-feu entrera en vigueur dimanche 9 juillet à 9h TU, midi heure locale, dans le sud de la Syrie. Russes et Américains l’ont annoncé vendredi soir à Hambourg en marge du G20 après un tête-à-tête de plus de deux heures entre Vladimir Poutine et Donald Trump. Ils se sont également accordés sur la création dans la région d'une zone de «désescalade». «C'est la preuve que les Etats-Unis et la Russie sont capables de travailler ensemble en Syrie», a déclaré le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson.

    La zone concernée regroupe les provinces de Deraa, Quneitra et Soueida. Une région syrienne très sensible, car frontalière de la Jordanie et du plateau du Golan administré par Israël. Le Hezbollah libanais, soutenu par l'Iran, participe activement aux combats aux côtés de l'armée syrienne contre les rebelles et les jihadistes dans ces régions. Le parti chiite et les Gardiens de la révolution iraniens ont formé une force supplétive de l'armée syrienne, appelée le « régiment du Golan ». Pour l'Etat hébreu, la présence du Hezbollah dans le Golan est inacceptable. L'armée israélienne a bombardé les troupes syriennes et des convois du parti chiite libanais à plusieurs reprises dans le secteur.

    L'annonce d'un cessez-le-feu montre que la Russie et les Etats-Unis sont conscients de la délicatesse de ce front et illustre une volonté d'empêcher l'éclatement d'une guerre régionale incontrôlable. L'accord doit aussi permettre l'accès de l'aide humanitaire à la population. 

    Il s’agit du premier cessez-le-feu en six ans dans la région, il entrera donc en vigueur ce dimanche 9 juillet. Depuis Hambourg, où il participe au G20, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a expliqué que c'était à Amman en Jordanie que ces mesures de stabilisation du sud de la Syrie avaient été adoptées conjointement par les experts russes, américains et jordaniens.

    Pour Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, l'accord montre que les Etats-Unis et la Russie peuvent travailler de concert en Syrie. Donald Trump et Vladimir Poutine ont d'ailleurs longuement évoqué en tête-à-tête à Hambourg les autres zones du pays où ils pourraient œuvrer ensemble à une désescalade du conflit.

    Toutefois, beaucoup de détails restent à régler au sujet, notamment, du mécanisme de surveillance de la trêve. Serguei Lavrov a déclaré que dans un premier temps la sécurité autour de cette zone sera assurée par des forces de la police militaire russe en coordination avec les Jordaniens et les Américains. Mais Israël ne l'entend pas de cette oreille. Le quotidien Haaretz a écrit, vendredi, que Tel-Aviv exige que cette mission soit remplie par les Etats-Unis. Or, cette condition a peu de chance d'être acceptée par Damas et son allié iranien.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.