GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Journée mondiale du refus de la misère: programmation spéciale sur les antennes de RFI à partir de 5h10 TU (7h10, heure de Paris)
    • En raison d’un mouvement de grève, la mise à jour des sites et des antennes de RFI peut être perturbée. Merci de votre compréhension.
    Moyen-Orient

    Hébron au patrimoine mondial de l'Unesco, Israël dénonce «une histoire fausse»

    media Hebron, devant le tombeau des Patriarches, des policiers israéliens contrôlent deux femmes venues prier. REUTERS/Mussa Qawasma

    Le vote était attendu. L'Unesco était une nouvelle fois appelée à se prononcer sur une dispute opposant Israéliens et Palestiniens. L'organisation onusienne a inscrit, ce vendredi 7 juillet, la vieille ville de Hébron en Cisjordanie au patrimoine mondial de l'humanité, une inscription en tant que site palestinien menacé par l'occupation israélienne. Ce vote réjouit les uns: les Palestiniens saluent «un succès». Mais il est vivement condamné par les autres: le gouvernement israélien dénonce «une souillure morale» de la part de l'Unesco.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    L'inscription de la vieille ville d'Hébron au Patrimoine mondial de l'humanité est un « succès dans la bataille diplomatique menée par les Palestiniens sur tous les fronts face aux pressions israéliennes et américaines », s'est réjoui le ministère palestinien des Affaires étrangères. C'est un succès car la résolution qu'il avait soumis était vivement contestée par Israël, mais aussi par l'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, accusée cette semaine d'être « en croisade » contre le peuple palestinien.

    C'est un succès aussi car avec ce vote, les Palestiniens obtiennent de l'Unesco une reconnaissance de leur souveraineté sur une ville disputée. Depuis la reconnaissance de leur statut de membre à part entière il y a six ans, ils avaient déjà obtenu de l'organisation onusienne plusieurs condamnations des activités israéliennes à Jérusalem. Hébron était pour eux un deuxième front sur lequel ils viennent de remporter une nouvelle victoire diplomatique.

    Une victoire palestinienne dénoncée comme une « souillure morale » par le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères qui dénonce la promotion d'une « histoire fausse ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.