GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 25 Juillet
Mercredi 26 Juillet
Jeudi 27 Juillet
Vendredi 28 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 30 Juillet
Lundi 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: offensive de l’armée dans la province de Soueida malgré le cessez-le-feu

    media Un combattant de l'Armée syrienne libre à Deraa, où le trêve instaurée le 9 juillet a été globalement respectée. REUTERS/Alaa Al-Faqir

    Des troupes syriennes et des miliciens soutenus par l'Iran ont lancé lundi une offensive contre des villages de Bédouins dans la province de Soueida, dans le sud-est de la Syrie, concernée par le cessez-le-feu décrété dimanche et parrainé par la Russie et les Etats-Unis.

    Avec notre correspondant dans la région, Paul Khalifeh

    L'offensive dans la province de Soueida a débuté lundi matin, au lendemain de l'entrée en vigueur dans cette zone du cessez-le-feu. L'armée syrienne et ses alliés, appuyés par l'aviation russe, ont capturé huit villages, qui avaient été pris fin mars par les rebelles de l'Armée syrienne libre au groupe Etat islamique.

    Cette progression permet aux troupes gouvernementales de consolider leurs positions dans le désert syrien, qui s'étend jusqu'à la frontière irakienne.

    L'armée syrienne a reconnu avoir lancé cette offensive, mais un communiqué militaire affirme que les territoires reconquis étaient aux mains des jihadistes et non pas des rebelles soutenus par les pays occidentaux.

    Trêve respectée à Deraa et Quneitra

    Dans les provinces de Deraa et Quneitra, également concernées par la trêve parrainée par Moscou et Washington, le cessez-le-feu était globalement respecté. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a simplement signalé des violations mineures avec des échanges de tirs sporadiques.

    En revanche, les combats se sont poursuivis avec violence sur les fronts avec le groupe Etat islamique. L'alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis a pris un village à l'est de Raqqa, où 16 jihadistes auraient été tués, selon l'OSDH. Dans la province de Homs, l'armée syrienne n'est plus qu'à 15 kilomètres de la localité d'al-Sokhna, dernier verrou avant la capitale provinciale Deir Ezzor.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.