GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Crise de l’électricité à Gaza: 3 heures d'électricité toutes les 27 ou 28h

    media Femme assise devant chez elle à Khan Younès, dans le sud de Gaza, le 11 juillet 2017. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    L'unique centrale électrique de la bande de Gaza est à nouveau à l'arrêt. Elle a cessé de fonctionner mercredi 12 juillet, faute de fuel. Le territoire connaît depuis des mois une crise energétique. Les deux millions d'habitants doivent désormais vivre avec des coupures de 24 heures ou plus. Et la situation humanitaire se dégrade.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    « Dans mon quartier, cela fait 24 heures que nous n'avons pas eu d'électricité », confiait ce jeudi 13 juillet au matin un Gazaoui à RFI. « La situation est vraiment difficile »,  confirmait un autre habitant de ce territoire palestinien.

    Car avec trois heures d'électricité toutes les 27 ou 28 heures, impossible de garder des aliments au frais, de faire fonctionner ventilateurs ou climatiseurs en plein été. Impossible aussi de mettre en marche les pompes permettant d'alimenter en eau les appartements. Prendre une douche et faire le ménage sont devenus de vrais défis.

    Cela fait trois mois désormais que cette crise énergétique a pris des allures dramatiques. En cause: un bras de fer entre l'Autorité palestinienne basée à Ramallah et le Hamas au pouvoir à Gaza. Il y a deux semaines, la situation s'était améliorée: l'Egypte avait entamé des livraisons de fuel pour remettre en marche l'unique centrale électrique de la bande.

    Mais les livraisons sont insuffisantes et cette initiative égyptienne a entraîné de nouvelles restrictions imposées par l'Autorité palestinienne à la bande de Gaza. Quinze jours plus tard, la centrale est donc à nouveau à l'arrêt... Et pour les habitants, la situation est pire qu'avant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.