GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: accalmie dans le fief rebelle de la Ghouta Est, près de Damas

    media Des combattants rebelles dans la zone de la Ghouta Est, près de Damas, le 20 juillet 2017. ABDULMONAM EASSA / AFP

    En Syrie, la Ghouta Est, le principal fief de la rébellion dans la région de Damas, connaît depuis samedi 22 juillet une accalmie. Le commandement de l’armée syrienne a annoncé l’arrêt des combats, tout en affirmant qu’il répondra aux violations. Une annonce intervenue quelques heures après un autre accord pour cette région annoncé par Moscou, parrain du régime.

    Avec notre correspondante à Beyrouth, Laure Stephan

    Malgré des violations, un calme fragile régnait samedi dans la Ghouta Est, selon des activistes de l’opposition présents sur place, après la cessation des combats annoncée par l’armée syrienne. Cette vaste région aux portes de Damas est contrôlée par plusieurs groupes de l’opposition et assiégée par les forces pro-régime depuis 2013.

    La Ghouta Est est l’un des derniers fronts de guerre dans la région de la capitale entre forces pro et anti Assad. Cette enclave avait été inclue, en mai, parmi quatre zones de désescalade dans le pays, dans le cadre des négociations d’Astana menées par Moscou, Ankara et Téhéran sur le conflit syrien. Mais jusqu’ici, si ces discussions se sont accompagnées d’une baisse des violences, elles n’ont pas permis de concrétiser le processus de désescalade.

    L’annonce du cessez-le-feu dans la Ghouta Est a eu lieu peu après que Moscou a expliqué, de son côté, avoir trouvé, au Caire, un accord avec des opposants syriens sur la mise en place d’une trêve dans cette enclave. Selon l’administration russe, les frontières de la zone concernée par un gel des combats ont été définies.

    Un site d’information pro-opposition affirme que l’accord devrait permettre l’évacuation de blessés, l’entrée de convois humanitaires et l’introduction de matériel de construction, dans une région lourdement détruite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.