GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: le Hezbollah tente de récupérer ses membres détenus en Syrie

    media Mohamed Afif, responsable du bureau des médias du Hezbollah, a organisé une visite de presse dans une grotte qui était le fief du commandant de l'ex-Front al-Nosra pour la région d'Ersal, le 29 juillet 2017. REUTERS/Ali Hashisho

    Au Liban, l'armée a envoyé des renforts vers al-Qaa, une localité frontalière de la Syrie. Cette région pourrait être le prochain théâtre de combats pour chasser des jihadistes de l'organisation Etat islamique hors de la zone montagneuse qui sépare les deux pays. Au cours des derniers jours, le Hezbollah s'est emparé de l'essentiel du territoire que tenaient les combattants de l'ex-Front al-Nosra à la frontière. Des négociations sont désormais en cours et devraient aboutir à l'évacuation de 5 000 Syriens et à la libération de combattants du Hezbollah détenus en Syrie.

    Avec notre envoyée spéciale dans le jurd d'Ersal, Laure Stephan

    Le fief du commandant de l'ex-Front al-Nosra pour la région d'Ersal se trouvait dans une grotte située dans la zone montagneuse qui sépare le Liban de la Syrie. Le lieu est désormais contrôlé par le Hezbollah. Les jihadistes ont rejoint un petit périmètre au nord de la région où les affrontements ont eu lieu.

    « Nous ne connaissons pas le nombre exact de ces combattants de l'ex-Front al-Nosra, ils sont entre 200 et 300. Ils se trouvent aujourd'hui au milieu de civils : il s'agit de leurs familles, ou d'autres réfugiés syriens. Il s'agit du dernier périmètre contrôlé par al-Nosra », a expliqué Mohamed Afif, responsable du bureau des médias du Hezbollah, lors d’une visite de presse.

    Jeudi dernier, un cessez-le-feu a été décrété. Des négociations sont en cours et devraient aboutir à l'évacuation des hommes de l'ex-Front al-Nosra hors du Liban et à la libération de combattants du Hezbollah détenus par le groupe jihadiste en Syrie.

    « Selon l'accord [de cessez-le-feu], ces personnes vont se rendre à Idlib. A l'étape actuelle des négociations, les combattants d’al-Nosra vont être évacués, et nous allons recevoir tous nos prisonniers. On parle de cinq personnes. Je crois qu'ils vont revenir au Liban sains et sauf », se réjouit Mohamed Afif.

    La Croix-Rouge libanaise a fait savoir qu'elle escortera le convoi de combattants syriens jusqu'à la frontière, qui devrait être encadré par les forces de sécurité libanaises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.