GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Moyen-Orient

    Le roi Abdallah de Jordanie reçu par Mahmoud Abbas à Ramallah

    media Le roi de Jordanie Abdallah II (à gauche) et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, le 7 août 2017. REUTERS/Mohamad Torokman

    C'est une visite exceptionnelle qu'a effectuée le roi de Jordanie Abdallah II dans les Territoires palestiniens occupés ce lundi 7 août. Le souverain s'est rendu à Ramallah en Cisjordanie pour rencontrer Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne. Une visite symbolique, quelques semaines après la crise de l'esplanade des Mosquées.

    Avec notre correspondante à Ramallah,  Marine Vlahovic

    Une rencontre de deux heures à peine entre le roi Abdallah II de Jordanie et Mahmoud Abbas et dont on ne connait pas la teneur. Les deux dirigeants se sont engouffrés dans les quartiers généraux de l'Autorité palestinienne sans faire aucune déclaration.

    « Il s'agit de montrer à Israël que les Palestiniens et les Jordaniens sont unis » selon certains officiels de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Car cette visite exceptionnelle a lieu dans un contexte particulier : quelques jours seulement après le dénouement de la crise de l'esplanade des Mosquées et l'incident diplomatique de la fusillade de l'ambassade d'Israël à Amman qui a coûté la vie à deux Jordaniens.

    Selon le ministère des Affaires étrangères palestinien, les deux dirigeants ont décidé de la mise en place d’une cellule de crise commune chargée de coordonner leurs actions à Jérusalem-Est. Depuis 1967, c’est la Jordanie qui gère l’esplanade des Mosquées, et selon certaines sources, l’Autorité palestinienne aurait reproché au royaume hachémite de ne pas avoir réagi assez vivement lorsque l’Etat hébreu a imposé de nouvelles mesures de sécurité autour du lieu saint, donnant naissance à un vaste mouvement de protestation populaire qui a obligé Israël à retirer ces dispositifs contestés.

    Il aurait aussi été question de la reprise des négociations de paix, alors que Mahmoud Abbas, visiblement fatigué, a suspendu officiellement la coopération sécuritaire avec l'Etat hébreu. Le souverain du royaume hachémite a quitté la Cisjordanie sans se rendre du côté israélien. Signe que les relations entre les deux pays sont plus que jamais tourmentées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.