GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    Dernières infos
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    • Les Etats-Unis souhaitent la poursuite du dialogue avec Pyongyang malgré sa mise en garde
    • Football: le Cameroun se sépare de Clarence Seedorf (sélectionneur) et de Patrick Kluivert (adjoint)
    • Disparition du musicien sud-africain Johnny Clegg (médias locaux)
    • Von der Leyen appelle tous les eurodéputés à travailler ensemble «de façon constructive»
    • L'Allemande Ursula von der Leyen élue de justesse à la tête de la Commission européenne
    • Achat de missiles russes: Trump insiste sur les «bonnes relations» avec Ankara
    Moyen-Orient

    Iran: Alireza Tajiki a été exécuté par pendaison

    media «C’est un procès inique qui a été fait à Alireza Tajiki», selon Anne Denis d'Amnesty international. Logo AI

    La mobilisation n'aura pas suffi. Alireza Tajiki, un jeune homme de 21 ans, a été exécuté par pendaison ce jeudi matin en Iran. Il avait été condamné en 2012 à la peine capitale pour le viol et le meurtre d'un homme, qu'il avait avoué avant de se rétracter. Il n'avait que 15 ans à l'époque et ses aveux avaient été obtenus sous la torture.

    Une exécution qui scandalise Amnesty International qui avait pris fait et cause dans ce dossier, rappelant que le jeune homme qui a été exécuté ce jeudi matin n'avait que 15 ans au moment des faits pour lesquels il avait été jugé. Or l'Iran est signataire de la Convention relative aux droits de l’enfant, qui interdit l'usage de la peine capitale contre les mineurs délinquants.

    Par ailleurs comme le rappelle à RFI, Anne Denis, responsable de la commission Abolition de la peine de mort à Amnesty international France, « le scandale dans cette décision c’est que, en l’absence d’éléments certains liant Alireza à l’agression sexuelle pour laquelle il a été condamné à mort, on s’est appuyé uniquement sur des aveux qui avaient été forcés, c’est-à-dire obtenus par la torture, et en l’absence de tout contact avec un avocat et avec sa famille ».

    Rappelons que le jeune garçon avait reconnu le viol et le meurtre d'un homme pour lesquels il était jugé « sous la torture ». Lors des audiences à son procès, il s'était rétracté et avait clamé son innocence, et aucune preuve n'avait été présentée pour prouver sa culpabilité. La Cour suprême avait cependant donné raison aux juges.

    « C’est un procès inique qui a été fait à Alireza Tajiki », tranche Anne Denis. L'organisation internationale de défense des droits de l'homme rappelle qu'elle arecensé les noms d'au moins 89 condamnés à mort qui avaient moins de 18 ans au moment des faits qui leur sont reprochés.

    ► à (re)lire: Des dizaines de jeunes délinquants dans les couloirs de la mort en Iran

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.