GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: les forces de Damas progressent le long de la frontière jordanienne

    media Un tank de l'armée syrienne régulière (image d'illustration). REUTERS/Omar Sanadiki

    En Syrie, les forces arabo-kurdes appuyées par la coalition internationale continuent leur offensive contre Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe Etat islamique. Simultanément, des violences sont signalées sur d'autres fronts, notamment dans le sud de la Syrie, à la frontière jordanienne.

    Au moins 23 combattants rebelles syriens ont été tués vendredi 11 août 2017 lors d'une attaque-suicide. Le kamikaze a déclenché sa bombe près d'un point de passage frontalier entre la Syrie et la Jordanie, visant des hommes du groupe Jaych al-Islam. Une attaque qui n'a pas été revendiquée. Dans le passé, l'organisation Etat islamique avait pris pour cible des combattants de la rébellion syrienne.

    Les faits se sont déroulés dans une province du sud syrien, où un cessez-le-feu est théoriquement en vigueur depuis un mois à l'initiative de la Russie, des Etats-Unis et de la Jordanie. Une trêve qui ne concerne pas les jihadistes de l'EI. Et qui n'empêcherait pas non plus l'armée du régime syrien de gagner du terrain ces derniers jours, à en croire deux groupes rebelles.

    Selon eux, les forces de Damas ont repris une bande de territoire d'une trentaine de kilomètres le long de la frontière jordanienne. Ce, à l'issue de combats qui ont permis au régime de Bachar el-Assad de remettre la main sur plusieurs postes-frontières. L'armée syrienne aurait été soutenue par les miliciens libanais du Hezbollah dans cette opération.

    A noter que dans la privince d'Idleb, dans le nord de la Syrie, sept membres des « Casques blancs » ont été assassinés. Cette organisation de défense civile s'était faite connaitre en venant au secours des victimes des bombardements à Alep ces dernières années.

    → À relire : Al-Qaïda et l'EI reculent, mais leur capacité de résilience est intacte

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.