GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 26 Novembre
Lundi 27 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: l'opposant Mehdi Karoubi entame une grève de la faim

    media Le candidat réformateur Mehdi Karoubi dans un bureau de vote lors de l'élection présidentielle du 12 juin 2009 à Téhéran. AFP/Atta Kenare

    Mehdi Karoubi, âgé de près de 80 ans, a entamé mercredi 16 août une grève de la faim pour protester contre sa situation. Il avait contesté en 2009 la réélection du président ultraconservateur et populiste Mahmoud Ahmadinejad.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Mehdi Karoubi et Mir Hossein Moussavi, qui avaient contesté la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en 2009, sont en résidence surveillée depuis plus de six ans.

    A l’époque, ils avaient pris la tête du mouvement de contestation contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en dénonçant des fraudes massives lors des élections. Les manifestations qui avaient suivi l’annonce des résultats avaient été réprimées par le pouvoir.

    Mehdi Karoubi, âgé de près de 80 ans, a subi la semaine dernière une opération au cœur. Il réclame un procès et le départ des agents de sécurité qui sont chez lui.

    Des députés réformateurs ont demandé à Mehdi Karoubi de cesser sa grève de la faim. Ils ont également demandé au ministre des Renseignements et au ministre de la Santé ainsi qu’aux responsables de la Justice de suivre l’affaire.

    Lors de la campagne présidentielle en mai dernier, le président modéré Hassan Rohani, qui avait été réélu triomphalement, avait promis à demi-mot de faire le nécessaire pour mettre fin à la résidence surveillée.

    Les conservateurs dénoncent l’attitude de Mehdi Karoubi et Mir Hossein Moussavi en affirmant qu’ils ont fait le jeu des ennemis pour affaiblir le régime islamique.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.