GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    [Reportage] A Jérusalem, au sein d'une famille palestinienne menacée d'expulsion

    media Une famille palestinienne est menacée d'epulsion à Jérusalem-Est, après la réclamation de la maison par des héritiers des propriétaires juifs d'avant la guerre de 1948 (photo d'illustration). Adam Kuylenstierna / EyeEm via Getty Images

    A Jérusalem-Est, la famille Shamasneh sera bientôt expulsée du domicile où elle est installée depuis plus de 50 ans. Un tribunal israélien a rejeté le recours déposé par ces Palestiniens installés dans une maison du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est depuis 1964. Leur habitation, qui était une propriété juive avant la guerre israélo-arabe de 1948, a été réclamée par des héritiers. Et ces derniers ont obtenu l'expulsion de la famille palestinienne, qui a jusqu'au 9 septembre pour quitter les lieux.

    Avec notre correspondante à Jérusalem,  Marine Vlahovic

    Toute l'affaire est devenue très symbolique, selon les soutiens de la famille Shamasneh, qui dénoncent une tentative de plus pour coloniser Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville trois fois sainte. Les voisins et les soutiens se relaient donc sur le seuil de la maison en question.

    Mohammed n'arrive pas à encaisser le coup de la décision de justice qui a validé l'expulsion imminente de sa famille. « Je suis très mal, nous avons tout perdu au tribunal et tout ce qu'il me reste à faire, c'est de rester à la maison et d'attendre que les Israéliens expulsent de force ma famille et mes parents », déplore-t-il.

    Un ultime recours est encore possible

    Car si des héritiers ont réclamé cette maison habitée par une famille juive avant 1948, ce sont des Israéliens ultranationalistes qui s'y installeront selon Ir Amim. Aviv Tatarsky, membre de cette association israélienne de défense des droits des Palestiniens, tire la sonnette d'alarme :

    « Il y a deux problèmes majeurs : d'un côté c'est une question relative aux droits de l'homme, car une famille risque de perdre sa maison et c'est très sérieux, mais c'est aussi un problème politique car si plus d'Israéliens s'installent à Jérusalem-Est, appliquer la solution à deux Etats et établir deux capitales à Jérusalem, ce sera de plus en plus compliqué », explique-t-il.

    La famille Shamasneh espère pouvoir déposer un ultime recours auprès d'un autre tribunal israélien ces jours prochains.

    A (RE)LIRE : Israël: les chrétiens accusent le patriarcat orthodoxe de corruption

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.