GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Attentat de Levallois: le suspect voulait partir en Syrie

    media Le procureur François Molins lors d'une conférence de presse, le jeudi 22 juin 2017. Thomas Samson / AFP

    Quinze jours après l'attentat de Levallois, qui a blessé six militaires dont trois grièvement, le procureur de la République François Molins a donné plus d'éléments d'informations au cours d'une conférence de presse, relatifs au profil du suspect et de ses projets.

    L'homme qui a projeté sa voiture sur des militaires de l'opération Sentinelle, le 9 août dernier à Levallois-Perret, près de Paris avait effectué des repérages sur les lieux, plusieurs jours auparavant, a expliqué le procureur de Paris, ce mercredi.

    Selon François Molins, le véhicule loué par Hamou B. s'était rendu dans la même allée semi-piétonne de cette ville de banlieue dimanche 6 août, trois jours avant les faits.

    François Molins a également donné des précisions sur le profil du suspect. Et notamment son intérêt pour les mouvements islamistes. Même s'ils n'ont pu auditionner le suspect, toujours hospitalisé, les enquêteurs ont découvert qu'Hamou B. s'intéressait aux « organisations terroristes islamistes » et avait des velléités de départ en Syrie. « Les investigations (...) viennent non seulement étayer le caractère prémédité de cette attaque, mais également son caractère terroriste. »

    Il apparaît que Hamou B. aurait été proche du mouvement fondamentaliste Tabligh - en français: Association pour la prédication -, mouvement qui prône une vision ultra-rigoriste et littérale de l'islam et il apparaît qu'il aurait participé en 2013 et 2014 à une campagne de propagande organisée par ce mouvement

    François Molins 24/08/2017 - par Raphaël Reynes Écouter

    Militaires renversés à Levallois: le suspect inconnu des services de police

    Le procureur a souligné la proximité ancienne d'Hamou B. avec le « mouvement fondamentaliste Tabligh - en français: Association pour la prédication -, mouvement qui prône une vision ultra-rigoriste, littérale de l'islam ». Et il aurait participé « en 2013 et 2014 à une campagne de propagande organisée par ce mouvement ». Mais « on n'a pas aujourd'hui d'éléments qui permettent d'affirmer qu'il aurait eu des connexions » avec l'EI, a dit le procureur, interrogé sur ce point.

    Par ailleurs, sur deux téléphones, les inspecteurs ont retrouvé des recherches internet récentes, notamment à propos de billets d'avions Paris-Istanbul pour début septembre 2017, de la région d'Idleb en Syrie, en partie contrôlée par des groupes jihadistes, ou de « la légitimité dans la religion musulmane de tuer des musulmans ou (...) des mécréants ». Le téléphone saisi chez lui à Bezons (Val-d'Oise) comporte par ailleurs « une douzaine d'images relatives à l'État islamique », l'organisation jihadiste ayant revendiqué plusieurs des attentats qui se sont succédé en France depuis janvier 2015, faisant 239 morts.

    Le procureur de Paris a déclaré que le dossier est désormais entre les mains de deux juges d'instruction du parquet antiterroriste.

    Le 9 août, six militaires avaient été blessés, dont trois sérieusement, par une BMW qui avait délibérément foncé sur eux au moment de la relève, vers 8 heures, devant leur local de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), à l'ouest de Paris.   Quelques heures plus tard, le véhicule avait été intercepté par la police sur l'autoroute vers Calais et son conducteur, Hamou B., un Algérien de 36 ans, avait été blessé par balles alors qu'il refusait d'obtempérer.

    (Avec agences)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.