GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 26 Novembre
Lundi 27 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: attaque contre une centrale électrique à Samarra

    media Un membre des forces de sécurité irakiennes se tient -à Samarra- devant les lieux de l'attaque du 2 septembre 2017. Mahmud SALEH / AFP

    Des hommes armés ont attaqué, le samedi 2 septembre, une centrale électrique au nord de Bagdad, faisant sept morts et 12 blessés, a indiqué un responsable des services de sécurité irakiens.

    « Le samedi 2 septembre à 2h00 du matin (23h00 TU), trois kamikazes portant des ceintures d'explosifs et armés de grenades se sont infiltrés sur le site de la centrale de Samarra », à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad, a rapporté un officier des services de sécurité irakiens à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat.

    « Ils ont attaqué les employés de la centrale, en tuant sept et en blessant 12, selon un premier bilan », a-t-il ajouté. Deux des assaillants « ont été abattus et les employés ont été évacués » après l'intervention des forces de sécurité. Cette attaque intervient au premier jour des célébrations pour les chiites d'Irak de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha.

    Elle n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais elle rappelle le mode opératoire du groupe ultraradical sunnite Etat islamique (EI). En 2014, le groupe EI s'emparait lors d'une offensive fulgurante de près d'un tiers de l'Irak face à des troupes en pleine débandade. Il a depuis largement reculé et ne tient plus que deux poches dans le pays. L'organisation jihadiste mène toutefois régulièrement des attaques dans des villes reprises par les autorités irakiennes.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.