GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Février
Vendredi 16 Février
Samedi 17 Février
Dimanche 18 Février
Aujourd'hui
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Benyamin Netanyahu en Amérique latine à la recherche de nouveaux alliés

    media En Conseil des ministres, ce dimanche 10 septembre, Benyamin Netanyahu a parlé de sa tournée en Amérique latine comme d'une visite «historique». REUTERS/Ronen Zvulun

    C'est une première pour un chef de gouvernement israélien. Benyamin Netanyahu entame ce lundi 11 septembre une tournée en Amérique latine, une première pour un chef de gouvernement israélien. Objectif : se trouver de nouveaux alliés sur la scène internationale. Benyamin Netanyahu a annoncé ce dimanche qu'il s'entretiendrait à la fin du mois avec le président américain Donald Trump en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    C'est la cinquième fois en quinze mois que Benyamin Netanyahu se rend là où aucun de ses prédécesseurs n'avait été. Et le Premier ministre israélien en est fier : cette visite en Amérique latine est « historique », a-t-il déclaré ce dimanche lors du Conseil des ministres.

    Pour le gouvernement israélien, une nouvelle page des relations avec le sous-continent est désormais ouverte. Loin des épisodes tragiques des années 1990 lorsque deux attentats contre l'ambassade israélienne et un centre culturel juif à Buenos Aires avaient causé la mort de 114 personnes, Benyamin Netanyahu affiche sa proximité avec l'actuel président argentin Mauricio Bacri. Et la colère du président mexicain au mois de janvier après le soutien de Benyamin Netanyahu à la volonté de Donald Trump de construire un mur à la frontière sud des Etats-Unis est du passé, affirment les diplomates israéliens.

    Cette tournée sud-américaine se veut donc la manifestation d'un rapprochement qui se concrétisera par la signature d'accords commerciaux. Mais Israël espère aussi, avec ces nouvelles alliances, un soutien diplomatique dans les forums internationaux et ainsi casser les majorités condamnant son occupation des territoires palestiniens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.