GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: l'aviation russe intensifie ses frappes sur Idleb et Deir Ezzor

    media Photo prise depuis un avion russe montrant un bombardement dans la province d'Idleb, en Syrie, le 28 septembre 2017. Ministry of Defence of the Russian Federation/Handout via REUTER

    L’aviation russe a intensifié ses frappes contre des cibles jihadistes dans la province septentrionale d’Idleb, au nord de la Syrie, et à Deir Ezzor, à l’est. Des dizaines de combattants auraient été tués ainsi qu’une quarantaine de civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    L’aviation russe poursuit depuis plusieurs jours l’une de ses plus intenses charges aériennes contre des positions jihadistes dans plusieurs régions de Syrie. Dans la province septentrionale d’Idleb, c’est l’ex-Front al-Nosra qui est pris pour cible.

    A Deir Ezzor, à l’est, les avions attaquent sans relâche le groupe Etat islamique, pour accompagner une offensive au sol de l’armée syrienne, qui se rapproche d’al-Mayadeen, l’un des derniers bastions de l’EI en Syrie.

    Le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konatchenkov, a annoncé la destruction du plus important dépôt de munitions de l’ex-Front al-Nosra, dans la localité d’Abou Zouhour, à Idleb. 1 000 tonnes de munitions seraient parties en fumée et les déflagrations ont été entendues pendant une heure. Lors de cette frappe, 49 jihadistes auraient été tués, dont 7 commandants.

    L’officier russe a annoncé que le chef du groupe, Abou Mohammad al-Joulani, serait dans le coma après avoir été blessé dans un raid, mardi. Une information démentie par l’ex-Front al-Nosra.

    Les avions russes n’ont pas quitté non plus le ciel de Deir Ezzor. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a rapporté la mort de 40 civils, dont 9 enfants, qui tentaient de traverser l’Euphrate à bord de péniche pour fuir les combats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.