GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot: le Real Madrid remporte la Coupe du monde des clubs en battant les Brésiliens du Grêmio en finale (1-0, but de Cristiano Ronaldo)
    • Foot: le PSG s'impose à Rennes (1-4) grâce à Cavani, Mbappé et un doublé de Neymar (18e journée de L1). Paris conforte sa place de leader
    • Autriche: l'Intérieur, la Défense et la diplomatie à l'extrême droite (Strache)
    Moyen-Orient

    Syrie: le siège de la police à Damas visé par un triple attentat-suicide

    media Des soldats syriens devant le siège de la police à Damas frappé par un triple attentat suicide le 11 octobre 2017. REUTERS/Omar Sanadiki

    Trois kamikazes se sont fait exploser ce mercredi 11 octobre près du quartier général de la police syrienne à Damas. L'attaque a fait au moins cinq morts, dont les trois assaillants, et quatre blessés.

    Avec notre correspondant à BeyrouthPaul Khalifeh

    Deux des kamikazes ont été démasqués avant de pénétrer à l'intérieur du siège de la police de Damas, dans le centre de la capitale syrienne. Après un échange de tirs avec les gardiens, ils ont fait exploser leurs ceintures piégées à trente mètres de l'entrée principale du bâtiment.

    Un troisième kamikaze qui s'était enfui en empruntant des ruelles étroites a été rattrapé. Encerclé, il s'est donné la mort en actionnant une charge piégée. Selon un témoin qui l'a croisé dans sa fuite, le kamikaze était âgé de moins de 20 ans, portait une tenue de sport et avait des écouteurs dans les oreilles. L'attirail parfait pour passer inaperçu.

    C'est la deuxième attaque contre un poste de police à Damas en dix jours. L'attentat précédent, revendiqué par le groupe Etat islamique, avait fait 17 morts et des dizaines de blessés dans un commissariat du célèbre quartier d'al-Midane, dans le centre de la capitale.

    La recrudescence des attaques montre un changement de tactique des groupes jihadistes, qui perdent du terrain sur tous les fronts face à l'armée syrienne et ses alliés. Mais elle prouve aussi que ces groupes disposent toujours de moyens suffisants pour commettre des attentats à Damas, transformé en véritable forteresse par les services de sécurité syriens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.