GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Les Egyptiens réclament Aboutrika pour la Coupe du monde 2018

    media Mohamed Aboutrika sous les couleurs du Baniyas SC, le 17 mai 2013. AFP PHOTO / AL-WATAN DOHA / KARIM JAAFAR

    Une affaire où se mélangent foot, politique et religion s’est saisie des réseaux sociaux égyptiens. Depuis la qualification de l’Egypte pour le Mondial de football, des milliers d’internautes appellent au retour au sein de l’équipe des Pharaons de Mohamed Aboutrika. Un joueur qui a pourtant raccroché les crampons il y a quatre ans déjà.

    De notre correspondant au Caire,

    Aboutrika est une légende vivante en Egypte mais aussi dans le monde arabe et en Afrique. L’homme a pratiquement tout gagné. Trois Coupes d’Afrique des nations (CAN) d’affilée. Avec son club Al-Ahly, il a remporté cinq Ligues des champions et quatre supercoupes d’Afrique sans oublier sept championnats, deux coupes et quatre supercoupes d’Egypte. Il fût également meilleur buteur de la Ligue africaine des champions et quatre fois meilleur joueur du continent. Un palmarès inégalé sauf pour un petit détail : le célèbre numéro 22 n’a jamais participé à une Coupe du monde de football, l’Egypte ayant toujours été exclue des éliminatoires depuis 1990. Une lacune que les internautes veulent aujourd’hui combler maintenant que l’Egypte est qualifiée pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

    Aboutrika, le Zidane égyptien

    Deux noms reviennent régulièrement : l’Argentin Diego Armando Maradona et surtout le Camerounais Roger Milla. Deux milieux offensifs comme Aboutrika. Le cas de Roger Milla est le plus ressemblant puisque le retraité a été réintégré dans la nationale camerounaise à 38 ans pour participer à la Coupe du monde de 1990. Une Coupe où Milla a mené les Lions indomptables en quarts de finale alors que l’Egypte ne passait pas le premier tour. Comme Milla en son temps, Aboutrika a aujourd’hui 38 ans. Ses proches affirment qu’il continue à s’entraîner et à entretenir sa condition physique.

    Les Egyptiens veulent voir jouer Aboutrika

    Mais cette requête populaire semble avoir peu de chances de se réaliser. D’abord le principal intéressé a décliné tout en remerciant les internautes qui ont lancé le hashtag « Trika en Coupe du Monde ». Mais il y a aussi des raisons politico-religieuses. Aboutrika a été accusé de faire partie de la Confrérie des Frères musulmans, organisation terroriste selon la législation égyptienne. Aboutrika avait publiquement soutenu le candidat Frère musulman Mohamed Morsi lors des présidentielles de 2012 mais a toujours nié être membre de la Confrérie. En 2015 un tribunal a même ordonné la confiscation de ses biens. En 2016 le jugement a été cassé mais Aboutrika reste mal vu par les autorités.

    → A RE(LIRE) : Coupe du monde 2018: l’Egypte deuxième pays africain qualifié

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.