GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: Raqqa libérée «aujourd’hui ou demain», les jihadistes quittent la ville

    media L'hôpital de Raqqa, jusque là dernier bastion du groupe EI dans la ville, le 8 octobre 2017. REUTERS/Erik De Castro

    Le groupe Etat islamique est sur le point d'être vaincu à Raqqa et la ville pourrait être libérée « aujourd'hui ou demain », ont indiqué à Reuters les milices kurdes soutenues par les Américains. Quelques heures plus tôt, vendredi 13 octobre, le ministre américain de la Défense Jim Mattis, avait annoncé que la coalition dirigée par les Etats-Unis « acceptera la reddition » des jihadistes retranchés dans leur capitale auto-proclamée.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    A Raqqa, les développements s’accélèrent dans une grande confusion. Le porte-parole des forces kurdes qui combattent les jihadistes depuis le 8 juin, Nouri Mahmoud, a déclaré à la presse que les affrontements se poursuivent dans la ville.

    Dans le même temps, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme, tous les combattants syriens du groupe Etat islamique encore présents à Raqqa ont évacué la ville. Ils sont partis à bord de dizaines d'autocars arrivés dans la nuit de vendredi à samedi.

    La coalition dirigée par les Etats-Unis parle de son côté d’une reddition des combattants. La chaine panarabe al-Mayadeen, proche de Damas, affirme, elle, que les jihadistes ont été évacués vers l’est de la province de Deir Ezzor, sans préciser si leur destination est une région contrôlée par l’EI ou par les forces pro-américaines.

    Quant aux jihadistes étrangers, dont le nombre est estimé entre 100 et 200, ils sont pas autorisés à quitter Raqqa, selon la coalition internationale soutenue par Washington. Aucune nouvelle en revanche des 4000 civils qui se trouvent encore dans la ville.

    L’alliance arabo-kurde soutenue par Washington contrôle à l’heure actuelle 90% de Raqqa. Les derniers combattants du groupe EI, estimés à 400, étaient encerclés dans une proche de 2 kilomètres carrés, dans le centre-ville

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.