GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Bataille de Raqqa: les jihadistes de l'EI ont négocié leur départ de la ville

    media Bataille de Raqqa: les civils paient un lourd tribut à la bataille pour la conquête de la ville assiégée par les FDS pour en déloger l'organisation Etat islamique (le 12 octobre 2017). REUTERS/Erik De Castro

    Raqqa, capitale syrienne du califat que le groupe Etat islamique a proclamé en 2014 sur de vastes territoires de Syrie et d'Irak est une ville particulièrement emblématique. La bataille pour son contrôle qui oppose groupe Etat islamique et forces kurdes soutenues par la coalition dirigée par les Etats-Unis semble sur le point de se conclure, alors que des jihadistes ont négocié leur départ de la ville et que plus de 3000 civils en sont partis dans la nuit de samedi à dimanche.

    A Raqqa, ce sont les Forces Démocratiques Syriennes, une alliance commandée par les Kurdes syriens, qui sont à l'offensive dans cette bataille contre le groupe Etat islamique. Les FDS sont appuyés par la coalition internationale qui lutte depuis 2014 contre l'organisation jihadiste.

    La reconquête de Raqqa a débuté en juin dernier et les civils, pris au piège, paient un lourd tribut, notamment du fait des bombardements de la coalition. Selon la coalition internationale, c'est précisément pour limiter le nombre de victimes civiles qu'un accord a été négocié pour l'évacuation de combattants du groupe Etat islamique.

    Dans un premier temps la coalition a refusé que les jihadistes étrangers présent à Raqqa puissent bénéficier de cette porte de sortie. Pas question que ces combattants du groupe EI puissent « échapper à la justice ou refaire surface ailleurs », peut-on lire dans un communiqué de la coalition.

    Pourtant, après un premier groupe de jihadistes syriens hier samedi 14 octobre, on apprend ce dimanche que des jihadistes étrangers sont également concernés par cet accord d'évacuation. On ignore le nombre de combattants concernés ni leur destination précise. Il s'agit probablement de la province de Deir EzZor où se trouve les derniers réduits de groupe Etat islamique.

    Les habitants civils de Raqqa sont également concernés par un accord, sans qu'on sache s'il s'agit du même. « Plus de 3000 civils sont partis dans la nuit de samedi » de la ville, « dans le cadre d'un accord et sont allés dans des zones contrôlées par les Forces démocratiques syriennes », a affirmé Talal Sello, porte-parole des FDS. D'après lui, Raqqa est à présent « dénuée de civils », à l'exception des familles des combattants islamistes toujours présents sur place.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.