GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • COP23: la communauté internationale s'accorde pour évaluer en 2018 ses émissions de CO2
    • L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin pour protester contre une déclaration allemande sur le Liban (agence)
    Moyen-Orient

    Israël: les Baha'is célèbrent les 200 ans de leur religion

    media Le mausolée du Bāb au sommet du mont Carmel à Haifa. wikipedia

    Les Baha’is marquent le 200e anniversaire de la naissance du prophète de leur religion : Baha’U’llah. L’homme est né en Iran mais c’est dans le nord d’Israël que se trouvent les lieux saints de cette religion. L'événement sera célébré dimanche 22 octobre par cinq millions de personnes dans le monde.

    Avec notre envoyé spécial à Haïfa,  Guilhem Delteil

    C’est dans de splendides jardins étendus sur dix-neuf terrasses, en surplomb de la Méditerranée, que le centre mondial du baha’isme est installé. Au milieu de ces jardins, un bâtiment majestueux avec une coupole dorée accueille le tombeau du Bab, le précurseur de cette religion. Mais le personnage le plus important de cette foi, lui, est enterré de l’autre côté de la baie, à l’extérieur de la ville de Saint-Jean d'Acre.

    « Baha’U’llah est le prophète de la religion baha’ie. Les Baha’is croient qu’il est la manifestation de Dieu pour notre époque. Il a apporté de nouvelles lois et de nouveaux enseignements. Et tous les principes, toutes les révélations qu’il a apportées ont pour but l’unification de l’humanité », explique Sama Sabet une fidèle baha’ie.

    Les tombeaux du Bab et de Baha’U’llah sont les lieux les plus saints de la religion baha’ie, et chaque fidèle qui en a les moyens est censé y venir en pèlerinage. Pour le 200e anniversaire de la naissance de Baha’U’llah, certains fidèles devraient faire le déplacement. Mais il n’y a pas d’arrivée massive, souligne Sama Sabet. Car pour les Baha’is, l’événement doit se célébrer dans leur communauté.

    « Chaque endroit est important. Le monde entier n’est qu’un seul pays. Donc on doit se sentir à la maison où que nous soyons et avoir une contribution là où nous nous vivons. Donc peu importe là où vous êtes : l’idée est que tous ensemble, nous essayons de construire une meilleure société. »

    Ce week-end, les jardins qui accueillent plusieurs milliers de visiteurs par jour sont toutefois fermés : les lieux sont réservés aux fidèles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.