GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: violents combats dans le nord entre l'armée et les peshmergas

    media Les forces irakiennes dans Kirkouk, le 16 octobre 2017. REUTERS

    De violents combats opposent depuis ce 26 octobre au matin les forces irakiennes aux combattants kurdes dans le nord de l'Irak, dans la foulée de l'offensive lancée depuis le 16 octobre par le pouvoir de Bagdad.

    L'offensive a été lancée à l'aube ce 26 octobre par l'armée irakienne aidée des milices paramilitaires chiites, les « unités de mobilisation populaire » (« Hachd al Chaabi »).

    Cette attaque est menée contre les soldats kurdes, les peshmergas, qui se défendent à coup d'obus de mortier et de missiles anti-chars face à l'arrivée des blindés irakiens.

    Les affrontements ont eu lieu autour de Zumar, près des frontières turque et syrienne. Il s'agit pour Bagdad de reprendre un poste-frontière et de sécuriser un oléoduc qui mène vers la Turquie.

    Gel du référendum d'indépendance

    Le Premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, a rencontré hier les autorités turques qui lui ont apporté leur soutien dans la lutte contre les Kurdes.

    Ces derniers, qui ont organisé un référendum pour leur indépendance le 25 septembre, subissent les foudres du pouvoir central irakien. Ils ont déjà perdu la province pétrolière de Kirkouk, reprise par l'armée fédérale il y a dix jours.

    Le président du Kurdistan, Massoud Barzani, a proposé hier de geler les résultats du référendum pour ouvrir le dialogue avec Bagdad. La proposition a été rejetée ce jeudi matin par le Premier ministre irakien qui réclame une annulation pure et simple du scrutin favorable à l'indépendance de la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.