GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: la garde des Sceaux annonce la création d'un parquet national antiterroriste
    • Pour le président syrien Bachar el-Assad, les milices kurdes soutenues par Washington sont des «traîtres»
    • Trois soldats tués près de la localité de Zaïtsevé par des tirs de mortiers dans l'est séparatiste de l'Ukraine (autorités)
    • Irak: des manifestants kurdes incendient des sièges de partis politiques à Souleymaniyeh (partis)
    • Joueur africain de l'année: Aubameyang, Mané, et Salah sont les trois finalistes
    Moyen-Orient

    Afghanistan: la CPI va demander une enquête pour crimes de guerre

    media Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale. ICC-CPI

    Le conflit en Afghanistan pourrait faire l'objet d'une enquête de la Cour pénale internationale de La Haye. C'est du moins ce qu'espère la procureure de la CPI. Elle a annoncé ce vendredi 3 novembre avoir demandé l'autorisation des juges pour ce faire. Si cette enquête débouche sur des procès, ils pourraient faire à nouveau polémique, car les forces américaines pourraient être dans le collimateur.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

    Sur les allégations de crimes commis en Afghanistan , la procureure Fatou Bensouda avait déjà présenté quelques premiers résultats d'un examen préliminaire. Elle a désormais la conviction de pouvoir trouver suffisamment de preuves pour constituer des dossiers à charge.

    « Je suis parvenue à la conclusion que tous les critères juridiques relatifs à l'ouverture d'une enquête  étaient réunis. Ma demande d'autorisation judiciaire concernera uniquement les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité qui auraient été commis sur le territoire afghan depuis le 1er mai 2003. Conformément à la politique et à la pratique suivies par le Bureau, ce sont les principaux responsables des crimes les plus graves présumés commis dans le cadre de la situation en Afghanistan qui seront visés au premier chef », a déclaré la procureure de la CPI Fatou Bensouda.

    Dans son rapport préliminaire, la procureure pointait du doigt les Etats-Unis, leurs forces armées et leurs services de renseignements pour des dizaines de cas de tortures. Mais les poursuites à l'encontre des personnels américains sont en théorie impossibles, car les Etats-Unis n'ont pas signé le Statut de Rome qui les placerait sous la juridiction de la Cour pénale internationale.

    Les allégations de crimes de guerre relevés dans le rapport de la CPi sont aussi émises à l'encontre des forces gouvernementales afghanes et des talibans contre qui des poursuites sont en revanche possibles. Sont aussi évoquées les prisons secrètes de la CIA en Lituanie, Pologne et Roumanie, tous trois signataires du Statut de la Cour et donc passibles de poursuites.

    →(Re)lire: Possibles crimes commis par des Américains: quelle stratégie pour la CPI?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.