GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Embuscade en Egypte: un groupe jihadiste inconnu émet une revendication

    media Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, en compagnie de son ministrte de la Défense, Sedki Sobhi, le 29 octobre 2017 à Suez. The Egyptian Presidency/Handout via REUTERS

    Un groupe jusqu'ici inconnu en Egypte, « Ansar al-Islam », a revendiqué vendredi 3 novembre 2017 l’embuscade qui a officiellement fait 16 morts parmi les forces de l’ordre le 21 octobre dans la région des Oasis, à 135 kilomètres au sud-ouest du Caire.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Dans un communiqué publié sur l’application Telegram, le groupe indique que l’opération baptisée « Tanière du lion » est la première d’une série projetée contre les officiers égyptiens.

    Le communiqué, qui ne donne aucune preuve de sa revendication, reconnaît toutefois qu’un de ses chefs et un certain nombre de jihadistes ont été tués dans un raid aérien de l’armée égyptienne mardi.

    Les autorités égyptiennes avaient indiqué qu’une opération conjointe de l’armée de l’air et des forces spéciales avait permis de libérer un officier de police des mains d’une douzaine de terroristes qui avaient tous été tués.

    L’opération s’est déroulée aux confins de la frontière avec la Libye. Une frontière longue de plus d’un millier de kilomètres, et qui est régulièrement traversée par des contrebandiers transportant de la drogue et des armes.

    Les Etats-Unis devaient livrer à l’Egypte du matériel électronique visant à mieux surveiller cet immense désert.

    → À relire : Sissi remanie la tête de l'appareil sécuritaire égyptien

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.