GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Des dizaines de déplacés tués dans un attentat de l'EI dans l'est de la Syrie

    media L'attentat à la voiture piégée a visé un campement de déplacés sur la rive est de l'Euphrate (photo d'illustration). STRINGER / AFP

    Au moins 75 civils ont été tués, samedi 4 novembre selon l'ONG Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), et des dizaines d'autres blessés, dans un attentat à la voiture piégée perpétré par le groupe Etat islamique contre un campement de déplacés. L'attaque a eu lieu dans la province orientale de Deir Ezzor.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    L'attentat a visé un campement sur la rive est de l'Euphrate abritant des familles qui ont fui les combats dans la province orientale de Deir Ezzor. Le rassemblement de déplacés se trouve dans une région contrôlée par la coalition arabo-kurde, soutenue par Washington. La charge piégée a provoqué l'explosion d'un camion-citerne transportant de l'essence, déclenchant un important incendie.

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) rapporte que des dizaines de personnes qui ont fui vers des zones désertiques après l'attentat sont portées disparues. C'est la deuxième fois en moins d'un mois que des déplacés sont pris pour cible par les jihadistes.

    Offensive sur Boukamal

    L'attentat de samedi intervient deux jours après la prise par l'armée syrienne et ses alliés de la ville de Deir Ezzor et de toutes ses banlieues.

    Poursuivant sur leur lancée, les troupes gouvernementales ont intensifié leur offensive contre la ville de Boukamal, dernier bastion de l'EI en Syrie. Appuyée par des frappes menées par des bombardiers stratégiques et des chasseurs-bombardiers russes, l'armée syrienne a avancé d'une dizaine de kilomètres en deux jours. Elle se trouve désormais à 40 kilomètres de Boukamal où sont retranchés des milliers de jihadistes qui ont fui l'Irak voisin et d'autres régions de Deir Ezzor.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.