GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Juillet
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    [Reportage] Syrie: les FDS capturent un jihadiste sur le front d'Al-Boukamal

    media Combattants des Forces démocratiques syriennes dans la région de Raqqa. REUTERS/Rodi Said

    Depuis la libération de Raqqa, les Forces démocratiques syriennes, multiplient les conquêtes. Les FDS sont parvenues à chasser les combattants du groupe Etat islamique de plusieurs villages le long de la vallée de l’Euphrate, dans le sud-est de la Syrie. Le groupe EI ne tient plus que quelques petites zones dans cette région et notamment la ville d'Al-Boukamal, à la frontière avec l’Irak. Les envoyés spéciaux de RFI ont pu se rendre sur le front de Boukamal avec les FDS et ont assisté à la capture d’un jihadiste. Reportage.

    Avec nos envoyés spéciaux sur le front d'Al-Boukamal, Sami Boukhelifa et Boris Vichith

    Sur sa radio, Abou Qaswara informe le quartier général FDS. Avec ses hommes, ils viennent de capturer un jihadiste.

    « On lui a tiré dessus. Il est blessé, mais nous n’avons pas voulu l’abattre. Nous allons le soigner. Voilà son arme. Nous, on reste humains, contrairement à Daech. Eux, s’ils avaient capturé l’un d’entre nous vivant ils l’auraient décapité et accroché sa tête sur un piquet… Hein n’est-ce pas ? Parle plus fort, dis leur ce que vous nous faites », hurle Abou Qaswara.

    Le combattant du groupe Etat islamique est torse nu, trois balles dans la jambe droite. Allongé dans le coffre d’un fourgon, l’homme est couvert de sang, il se tord de douleur et fait un signe de la main. Un dialogue s’engage alors entre lui et Abou Qaswara.

    Jihadiste : « S’il vous plaît, laissez-moi vous dire quelque chose. Ça fait un mois que je ne combats plus. J’étais venu me rendre ».

    Abou Qaswara : « Tu es resté trois ans avec Daech, et maintenant tu veux nous faire croire que tu voulais te rendre ? »

    Jihadiste : « C’est le diable qui m’a détourné du droit chemin. Maintenant je peux vous prouver ma bonne foi. »

    Le jihadiste tente désespérément d’argumenter, mais Abou Qaswara, met fin à la conversation. Il ferme le coffre de son véhicule. Direction le quartier général des FDS, pour un interrogatoire.


    Le témoignage d’Abou Gadab Al Kayri, combattant des Forces démocratiques syriennes, actuellement sur le front de Boukamal

    « Les jihadistes combattent comme une véritable armée. Ils ne battent pas facilement en retraite. Ils ont des tireurs embusqués qui nous prennent pour cible. Sans parler de leurs pluies d’obus. Daech livre plusieurs batailles à la fois. Ils font la guerre. Ne laissez personne vous dire que les jihadistes passent leur vie à se replier ou à battre en retraite. C’est faux. Après leur passage, il y a tout le temps des morts. Oui, on est en train d’avancer mais on avance en territoire jihadiste. On est dans leur territoire d’ici jusqu’à Boukamal, leur principal fief. Ils se déplacent très rapidement. Ils chargent un fusil mitrailleur sur une moto et partent à l’assaut. Ils font du harcèlement. Ils attaquent de toute part ».
    S.B, B.V

    à (re) lire : La stratégie du groupe EI: se replier vers le désert

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.