GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La reprise d'Al-Boukamal au groupe EI, une «grande victoire» selon l'Iran

    media Image arrêtée d'une vidéo récupérée par Reuters montrant de la fumée s'échappant de la ville d'Abou Kamal, le 19 novembre 2017. REUTERS TV ATTENTION EDITORS

    L’Iran, engagé aux côtés des gouvernements irakien et syriens dans leur lutte contre les groupes rebelles et jihadistes, a annoncé « la grande victoire » contre le groupe islamique après la reprise d’Al-Boukamal, dernière ville en Syrie et en Irak aux mains des jihadistes.

    Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

    « Il faut remercier tous les combattants de l'islam, le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, les forces armées irakiennes et syriennes pour la fin de ce groupe qui n'avait apporté que le mal, la destruction, le meurtre et la sauvagerie », a déclaré le président iranien Hassan Rohani.

    Il a aussi félicité les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite iranienne et le général Qassem Soleimani, chef de la force Qods des Gardiens chargé des opérations extérieures notamment en Syrie et en Irak. « Le travail principal a été accompli par les peuples et les armées syrienne, irakienne et libanaise et nous les avons aidé selon notre devoir religieux et islamique », a ajouté Hassan Rohani.

    La reconquête d'Abou Kamal

    Les médias iraniens ont montré ces derniers jours, une vidéo du général Soleimani à Al-Boukamal en affirmant qu'il avait personnellement dirigé les opérations de la reprise de la ville. La télévision iranienne a également diffusé un reportage montrant des combattants iraniens et afghans durant la bataille pour la reprise de la ville.

    L'Iran soutien les gouvernements syrien et irakien en envoyant dans ces deux pays des « conseillers militaires » et des « volontaires » pour combattre les groupes rebelles et jihadistes.

    Pour sa part, le général Soleimani, qui s'est rendu à de nombreuses reprises sur les terrains de combats en Irak et en Syrie, a félicité le guide suprême iranien pour ce qu’il qualifie d' « une grande victoire déterminante ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.