GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Onu: le rapport qui accuse l'Iran de fournir aux rebelles yéménites des missiles

    media Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, et le président de la République, Hassan Rohani, en août 2017 à Téhéran. HO / IRANIAN SUPREME LEADER'S WEBSITE / AFP

    Au lendemain d'un nouveau tir de missile des rebelles houthis sur l'Arabie saoudite, un rapport confidentiel du comité des sanctions de l'Onu pointe la responsabilité de l'Iran, grand rival régional de Riyad, dans l'approvisionnement en missiles des rebelles yéménites.

    Avec notre correspondante à New York,  Marie Bourreau

    Nikki Haley, l'ambassadrice américaine aux Nations unies, avait déjà pointé la responsabilité de Téhéran. Mais jusqu'à présent, aucun élément de preuve n'était venu étayer ces accusations.

    Avec ce rapport confidentiel remis le 24 novembre au Conseil de sécurité de l'ONU, les experts du comité de sanction donnent raison à Washington et à Riyad qui accuse Téhéran, son grand rival régional.

    Missiles envoyés en pièces détachées au Yémen ?

    Une information qui ne va pas apaiser les relations déjà conflictuelles entre les Iraniens et les Américains, ces derniers accusant aussi l'Iran d'être un facteur de déstabilisation dans le monde arabe.

    Les experts ont pu se rendre en Arabie Saoudite et étudier les débris de quatre missiles tirés entre les mois de mai et de novembre dernier. Le document est accompagné de plusieurs photos.

    Ces dernières montrent le logo d'une entreprise identique à celui du groupe industriel Shahid Bagheri, une filiale de l'Organisation industrielle aérospatiale iranienne.

    Selon le rapport consulté par Reuters, ces missiles auraient pu être acheminés en pièces détachées au Yémen, par des routes de contrebande, avant d'être assemblés par les rebelles houthis.

    Des informations utilisées pour pressuriser l'Iran ?

    Si c'est le cas, il s'agirait d'une double violation des résolutions onusiennes, qui interdisent à Téhéran de vendre des armes et qui soumettent le Yémen à un embargo sur les armes.

    Les Américains pourraient utiliser ces révélations pour faire pression à l'Organisation des Nations unies, afin de demander des comptes à Téhéran.

    → À relire : Irak, Syrie,Yémen ; quel rôle joue l'Iran dans les conflits régionaux ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.