GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le fructueux déplacement d'Emmanuel Macron au Qatar

    media Emmanuel Macron et l'émir Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani à Doha, le 7 décembre 2017. REUTERS/Naseem Zeitoon

    Emmanuel Macron était hier, mercredi 7 décembre, en visite express au Qatar. Le président français s'y est rendu après son déplacement en Algérie. Il n'a pas été question de mémoire cette fois-ci, la visite du président français a pris deux aspects : un côté économique avec de nombreux contrats signés et un autre dossier, celui de la lutte contre le terrorisme.

    Avec notre envoyé spécial au Qatar, Toufik Benaichouche

    Il reste des efforts à faire et au moins sur deux aspects. Emmanuel Macron a expliqué devant les soldats français stationnés au Qatar que la victoire sur l’organisation Etat islamique, militairement en tout cas, n’était plus qu’une question de mois en Irak et en Syrie.

    Reste toutefois, a expliqué le président français, à gagner la guerre, selon le mot de Georges Clémenceau jusqu’au « dernier quart d’heure ». Cela signifie dans son esprit qu’il faut encore stabiliser l’Irak et aller vers des élections, et surtout empêcher une partition de la Syrie.

    Pour Emmanuel Macron, cela signifie aussi éviter la domination de certaines puissances régionales qui recherchent beaucoup plus leurs propres intérêts que celui de la Syrie, allusion entre autre à l‘Iran et probablement aussi à la Russie.

    Mais la lutte contre le terrorisme n’est pas terminée. Emmanuel Macron a cité le Sahel et le Mali où les efforts doivent encore continuer. Pour le président français, il faut aussi évidemment lutter contre le flux financier qui alimente le terrorisme. Et à ce propos, les personnalités du renseignement français dans la délégation du président ont pu échanger les informations avec leurs homologues qatariens. Et là évidemment, la discrétion était de mise.

    12 milliards d'euros de contrats

    Mais Emmanuel Macron et la délégation d’hommes d’affaires qui l’accompagnait ont aussi regagné Paris les bras chargés de contrats, pour un montant total de 12 milliards d’euros.

    Ces contrats concernent par exemple l’achat de 12 avions de combat Rafale, avec une option sur 36 autres, on parle là de plus d’un milliard d’euros. Et également de 50 Airbus A321 avec option sur 30 autres. Là, les chiffres voisinent les 5,5 milliards d’euros.

    Mais il faut aussi compter avec l’exploitation du métro de Doha et du tramway de Lusail, confié à un consortium qui réunit la SNCF et la RATP. Là, le contrat s’élève à trois milliards d'euros. Il y a aussi une lettre d’intention, non négligeable, concernant la commande 490 véhicules blindés que vendra l’entreprise Nexter.

    Des accords qui confirment la bonne santé des échanges entre les deux pays. « Les importations de la France depuis le Qatar sont passées de 140 millions à peu près 600 millions d’euros, et les exportations France-Qatar, dans les premiers mois de l’année, à 1,4 milliard d’euros par rapport au 1,1 milliard d’euros l’année dernière », rappelle Seltem Iyigun, économiste à la Coface, la Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.