GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le prix Goncourt des lycéens est décerné à David Diop pour «Frère d'âme» paru au Seuil
    • Affaire Khashoggi: le parquet saoudien requiert la peine de mort pour cinq personnes accusées d'avoir drogué et démembré le journaliste
    • Suella Braverman, secrétaire d'Etat chargé du Brexit, est la quatrième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Brexit: Esther McVey, la ministre du travail, est la troisième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Justice internationale: les arrestations de l'opposant Navalny visaient à «étouffer le pluralisme politique» en Russie (CEDH)
    • Accord sur le Brexit: démission du ministre britannique en charge du dossier, Dominic Raab
    • Accord sur le Brexit: c'est «une bonne nouvelle pour l'économie française» (Le Maire)
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
    • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait
    Moyen-Orient

    Jérusalem capitale d'Israël: Hamas et Fatah divisés sur la stratégie à adopter

    media Gaza: après un tir israélien sur la Bande de Gaza, le 9 décembre 2017. REUTERS/Mohammed Salem

    Les territoires palestiniens sont traversés par la colère, conséquence de l’annonce de Donald Trump, le président américain, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Vendredi 8 décembre, la journée a été marquée par la mort de deux Palestiniens à la suite des affrontements avec les militaires israéliens. L’armée de l’Etat hébreu a également procédé à plusieurs frappes aériennes dans la bande de Gaza. Réponse à un tir de roquette en provenance de l’enclave palestinienne et qui s’est écrasé dans la ville de Sdérot. Selon le Hamas, les bombardements de la nuit auraient tué deux personnes. Hamas et Fatah qui ne s'accordent pas sur la riposte ou stratégie à adopter.

    avec notre correspondante à Ramallah, Marine Vlahovic

    Les dirigeants palestiniens étaient engagés dans un processus de réconciliation ces dernières semaines. La déclaration du président américain fait ressurgir les divergences entre les deux camps car pour l’instant le Fatah et le Hamas, les deux principales factions palestiniennes, ne s’accordent pas sur la stratégie à adopter.

    D’un côté, le Hamas a appelé à une troisième intifada depuis la bande de Gaza qu’il gouverne depuis dix ans. Au check-point israélien de Huwara des poignées de jeunes se préparent à affronter l’armée israélienne ce samedi à la mi-journée, fronde à la main. Des manifestations ont été annoncées un peu partout en Cisjordanie, notamment à l’appel du Hamas. Et on signale des incidents à Jérusalem-Est, aux portes de la Vieille ville, ainsi qu’à Bethléem.

    Rappelons que ce samedi, c'est le 30ème anniversaire de la première intifada qui a éclaté le 9 décembre 1987. Vendredi, les manifestants se sont rassemblés par milliers à la frontière avec Israël et les heurts avec l’armée ont fait au moins deux morts. Vendredi soir et cette nuit, la tension est montée d’un cran, car Israël a répondu à plusieurs tirs de roquettes non revendiqués, par des bombardements sur des positions militaires du mouvement islamiste.

    En revanche, en Cisjordanie, l’autorité palestinienne contrôlée par le Fatah de Mahmoud Abbas est attentiste. Et si elle a appelé les Palestiniens à participer à trois jours de colère cette semaine, elle privilégie clairement la voie diplomatique.

    Les deux frères ennemis palestiniens sont engagés sur la voie de la réconciliation depuis octobre, mais ils n’arrivent pas à former un front uni et on ne sait pas encore ce qu’il adviendra de ce processus censé se concrétiser avec la reprise du contrôle de la bande de Gaza par l’Autorité palestinienne dans les jours qui viennent.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.