GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Statut de Jérusalem: la Ligue arabe appelle à reconnaître l'Etat palestinien

    media Réunie en conférence ministérielle extraordinaire, la Ligue arabe appelle la communauté internationale à reconnaître officiellement l’Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, le 9 décembre 2017. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    La Ligue arabe a tenu au Caire samedi 9 décembre au soir une conférence ministérielle extraordinaire pour répondre à la décision du président Donal Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade américaine. Une décision jugée contraire à la légitimité internationale et condamnée unanimement par les ministres arabes des Affaires étrangères. 

    Les chefs de diplomatie arabe ont appelé la communauté internationale à reconnaître officiellement l’Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale (partie orientale de la ville annexée depuis 1967 par Israël NDLR), pour contrecarrer la décision américaine, rapporte notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti .

    Une commission dont la mission consistera à sensibiliser les Etats à cette mesure a été formée par la Ligue. Aucun ministre arabe, à l’exception du Liban, n’a demandé l’adoption de sanctions politiques ou économiques contre les Etats-Unis. Ils ont toutefois demandé à Washington d’annuler sa décision de transfert de l’ambassade car « elle menace la paix et la stabilité dans la région et dans le monde ».

    Les Arabes ont aussi indiqué qu’ils chercheront à obtenir une résolution du Conseil de sécurité affirmant que la décision américaine était contraire à la légitimité internationale. Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence vendredi à New York à la demande de huit pays et les Etats-Unis sont apparus totalement isolés diplomatiquement. Ses alliés traditionnels, le Royaume-Uni et la France, ont condamné la décision de Donald Trump comme n'étant « pas conforme aux résolutions du Conseil de sécurité ».

    ► à (re)lire: Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

    Le ministre palestinien des Affaires étrangères a, quant à lui, appelé les Arabes à visiter Jérusalem-Est en signe de solidarité même si cela impliquait de passer par les autorités israéliennes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.