GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Aujourd'hui
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Jérusalem: en Turquie, les leaders musulmans condamnent la décision de Trump

    media L'Organisation de la coopération islamique (OCI), réunie en sommet extraordinaire ce mercredi 13 décembre, à Istanbul. REUTERS/Osman Orsal

    En Turquie, les pays membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI) se sont réunis ce mercredi à Istanbul, sur invitation du président turc Recep Tayyip Erdogan, pour étudier la réponse à donner à la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. Les représentants des 57 Etats musulmans se sont finalement entendus pour reconnaître à la Palestine le droit de choisir le lieu de sa propre capitale et pour lancer un appel aux autres pays du monde. Un résultat somme toute assez mince.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    Ce sommet extraordinaire n’aura duré que quelques heures. Il s’est finalement conclu par un communiqué en 23 points, qui reconnaît Jérusalem-Est comme la capitale de la Palestine.

    Le document invite le reste du monde à faire de même et, sans surprise, dénonce la décision de Donald Trump. Le communiqué demande ainsi à l’ONU de protéger le statut de Jérusalem. Tout au long de la journée, l’hôte du sommet, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé Israël, « un Etat terroriste, un Etat d’occupation ».

    Le président palestinien Mahmoud Abbas a, lui, attaqué les Etats-Unis : une puissance partiale qui selon lui ne peut plus jouer de rôle politique dans la région.

    Victoire diplomatique pour Erdogan

    Mais au-delà des mots, ce sommet annoncé en grande pompe n’a pas su, ou n’aurait pas pu aplanir les rivalités régionales, notamment entre l’Arabie saoudite et l’Iran, et semble avoir accouché d’une souris avec peut-être un seul gagnant : Recep Tayyip Erdogan, qui a ainsi organisé une vaste tribune, pour sa propre personne.

    Car c'est une vraie victoire diplomatique, du moins à court terme, pour le président turc, qui s'achète en somme à peu de frais une popularité renouvelée auprès de l'opinion publique : dans les pays arabo-musulmans d'une part, mais aussi et surtout à domicile, puisque la question palestinienne est un sujet sensible qui va même au-delà de l'électorat habituel de son parti l'AKP.

    Un peu moins de deux ans avant les prochaines élections législatives et présidentielle, Recep Tayyip Erdogan fait donc le pari de renforcer sa popularité à l'interne avec une politique étrangère très agressive, au risque cependant de déclencher une nouvelle guerre diplomatique avec Israël, et de détériorer des relations déjà exécrables avec les Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.