GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Jordanie: des relations de plus en plus tendues avec Israël

    media Des manifestants brûlent le drapeau israélien pendant la manifestation contre la décision de Donald Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël. Amman, le 8 décembre 2017. REUTERS/Muhammad Hamed

    La décision de Donald Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël irrite toujours le monde arabe. En Jordanie, cette décision a provoqué la colère des Palestiniens, qui représentent plus de la moitié de la population locale. Cette colère s’est aussi reportée sur Israël. A Amman, les manifestants demandent des mesures draconiennes contre l’Etat hébreu.

    De notre correspondant à Amman,

    En Jordanie, beaucoup de manifestants demandent tout simplement la rupture des relations diplomatiques avec Israël. Pour eux, l’Etat hébreu et les Etats-Unis ne forment qu’une seule entité. Le Parlement jordanien a lui aussi manifesté sa colère. La semaine dernière, il a décidé de former un comité pour réexaminer les relations avec Israël y compris l’accord de paix de 1994 qui lie les deux pays.

    Les relations entre les deux pays étaient déjà tendues avant cette crise. En juillet, un employé israélien de l’ambassade d’Israël à Amman a tué deux Jordaniens. Il a affirmé avoir agi en situation de légitime défense, mais les autorités jordaniennes doutent toujours de cette version. Elles n’ont d’ailleurs pas du tout apprécié que cet employé ait été accueilli en héros par le Premier ministre israélien à son retour au pays. Depuis cet épisode, l’ambassade d’Israël est fermée à Amman.

    Le blocage diplomatique demeure

    La Jordanie exige une enquête sérieuse contre l’auteur des tirs. Une condition nécessaire pour envisager le retour en Jordanie du personnel diplomatique israélien. Le gouvernement de l’Etat hébreu a proposé fin novembre un nouvel ambassadeur, mais le blocage diplomatique demeure.

    En juillet également, la Jordanie avait été irritée par l’installation de portiques de sécurité autour de l’Esplanade des mosquées à Jérusalem. Des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues d’Amman pour protester. Les Jordaniens, et notamment ceux d’origine palestinienne, se sentent particulièrement responsables de la défense des lieux saints musulmans de Jérusalem puisque les autorités jordaniennes en assurent le gardiennage.

    Energies : la Jordanie dépendante d’Israël

    Si la rue attend clairement des mesures draconiennes, le roi de Jordanie, lui, ne peut pas se permettre de couper les ponts avec Israël. La Jordanie dépend de l’Etat hébreu pour son approvisionnement en énergie. En effet, le royaume jordanien dispose de réserves de gaz et de pétrole très limitées. La consommation d’énergie, elle, augmente de 6 à 7% par an. Pour la Jordanie, il faut donc importer. Il y a un peu plus d’un an, Amman a signé un accord pour importer du gaz d’Israël afin de couvrir 40% des besoins en électricité dans le royaume.

    Le roi Abdallah de Jordanie est donc dans une situation délicate. Il y a tout de même peu de chances pour que l’accord de paix entre les deux pays soit remis en cause comme le souhaite le Parlement jordanien, puisque le gouvernement et le roi sont décisionnaires sur ce dossier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.