GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Terrorisme: de nouvelles mesures de sécurité instaurées en Egypte

    media Des véhicules de la police égyptienne devant la cathédrale orthodoxe Saint-Marc du Ciare, le 28 avril 2017 à l'occasion de la venue du pape François. AFP/THOMAS COEX

    En Egypte, les ministères de l’Intérieur et de la Défense ont décrété le branle-bas de combat pour sécuriser les églises mais aussi les sites touristiques et les grands hôtels durant les fêtes de fin d’année. Cette annonce intervient alors qu'une attaque au couteau a fait 10 morts dans une église du sud du Caire.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Les autorités égyptiennes veulent éviter que les groupuscules extrémistes musulmans ne profitent des festivités de fin d'année pour perpétrer des attentats qui auraient un retentissement médiatique mondial. Ils ont dans l’esprit l’attentat du réveillon du 31 décembre 2010 qui avait fait 23 morts dans une église d’Alexandrie, dans le nord du pays.

    L’année dernière, deux semaines avant Noël, une église dans l’enceinte de la cathédrale copte orthodoxe du Caire était visée par un attentat-suicide qui faisait 31 morts.

    Des attentats récurrents

    Cette année, lors de la célébration du dimanche des Rameaux, une semaine avant Pâques, deux églises ont été visées simultanément par des kamikazes à Tanta dans le Delta du Nil et à Alexandrie, faisant 46 morts. Plus récemment, une attaque au couteau ce 29 décembre a fait 10 morts dans une église au sud du Caire.

    Le groupe Etat islamique du Sinaï a revendiqué les trois attentats contre des églises en 2016 et 2017. Les experts craignent que l’organisation ne cherche à accomplir une opération spectaculaire pour venger et faire oublier les défaites en Irak et en Syrie. En ce moment, le groupe perpètre un attentat presque chaque jour contre l’armée et la police dans le Nord-Sinaï. Le dernier en date remonte à ce 28 décembre avec six militaires tués.

    Des groupuscules liés à al-Qaïda sévissent surtout du côté du désert libyque à l’ouest du pays. Selon les autorités, il existerait des groupes qui seraient liés à la confrérie des Frères musulmans. Comme toujours dans la nébuleuse extrémiste musulmane, certains groupes sont encore inconnus et des personnes radicalisées décident parfois individuellement de passer à l’action.

    Brouilleurs pour bombes télécommandées

    L’image la plus spectaculaire est celle des unités combinées police-armée avec des hommes cagoulés patrouillant à bord de blindés armés de mitrailleuses lourdes. Le dispositif comprend des dizaines de milliers d’hommes en uniforme ou en civil qui gardent les cibles chrétiennes potentielles.

    Les églises célèbres ou simplement grandes sont entourées d’un périmètre de sécurité. Il en va de même pour les grands hôtels du Caire et des villes touristiques de la vallée du Nil et de la mer Rouge.

    Il ne faut pas oublier non plus les détecteurs de métaux, les chiens exercés à flairer les explosifs. La nouveauté, cette année, est constituée par les brouilleurs d’ondes radio servat à neutraliser les bombes télécommandées. Enfin, une surveillance d’Internet et des télécommunications a été mise en place.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.