GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Iran: derrière la contestation, les difficultés économiques

    media Des manifestants rassemblés à Téhéran, visibles sur cette capture d'écran d'une vidéo, le 30 décembre 2017. REUTERS. THIS IMAGE HAS BEEN SUPPLIED BY A THIRD PARTY.

    En Iran, les manifestations s’enchaînent, malgré les appels au calme d’Hassan Rohani. Un mouvement de contestation motivé par la situation économique et sociale difficile du pays, même si les slogans anti-régime lancés par les manifestants sont très politiques.

    A Téhéran, la colère des manifestants a été provoquée par l’effondrement de plusieurs banques, qui a affecté des millions d’épargnants iraniens. Le secteur bancaire, mal régulé depuis des années, croule sous les créances douteuses  et se révèle incapable de rembourser les épargnants.

    L’Iran connaît, de plus, une situation économique très difficile due à la mauvaise gestion publique et aux sanctions internationales passées. Résultat, le pays est frappé par un chômage élevé, 12,4 % selon les autorités, 16 % à 18 % officieusement. Ce chômage touche plus d'un quart des jeunes et surtout les jeunes diplômés.

    L'inflation reste élevée

    L’inflation, malgré son ralentissement depuis la levée des sanctions se porte encore à 10 %. Et, à court terme, la politique d’austérité lancée par le président Hassan Rohani n’arrange pas les choses. Il y a quelques semaines, il a en effet annoncé la réduction des budgets sociaux et l'augmentation du prix des carburants.

    Tous ces éléments créent une situation sociale explosive, qui touche aussi bien les pauvres que la classe moyenne. Un sentiment d’injustice sociale prédomine : les Iraniens pensent que le système profite bien plus à certains qu'à d'autres.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.