GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président catalan destitué Carles Puigdemont est arrivé à Copenhague (TV danoise)
    • Rohingyas: le programme de retours des réfugiés ne débutera pas dans les délais prévus (responsable bangladais)
    • Pour le président équatorien, le cas de Julian Assange est un «problème»
    • Mer de Chine: la marée noire a triplé de taille en 4 jours, selon Pékin
    • Vietnam: l'apparatchik enlevé en Allemagne condamné à la prison à vie (médias officiels)
    Moyen-Orient

    Un policier tué lors des violences en Iran

    media Une image de Téhéran, ce 1er janvier 2018. Handout / MEHR NEWS / AFP

    Un policier iranien a été tué ce 1er janvier 2018 à Najafabad, selon la télévision d’Etat, lors d'actes de violences liés aux manifestations antigouvernementales qui agitent l'Iran depuis cinq jours.

    Au cinquième jour du mouvement de protestation en Iran contre le gouvernement et les difficultés économiques, un policier iranien a été tué et trois autres ont été blessés par des tirs d'arme de chasse à Najafabad (centre), ce 1er janvier 2018, selon un site internet de la télévision d'Etat.

    Deux manifestants avaient été tués le 30 décembre et huit autres le 31 décembre au soir dans plusieurs villes d'Iran, selon les médias.

    Un père et son fils de quatorze ans, avaient par ailleurs péri à Doroud (ouest) quand leur véhicule a été percuté par un camion de pompiers volé par des manifestants, d'après le préfet.

    Au total 13 personnes, dont dix manifestants, ont été tuées dans les violences qui ont émaillé ces protestations, parties le 28 décembre de Machhad (nord-est), la deuxième ville du pays, pour se propager rapidement à travers le territoire.

    «Le peuple iranien répondra aux fauteurs de troubles»

    Lundi soir, des petits groupes de manifestants, dont certains scandaient des slogans anti-régime, se sont rassemblés dans un quartier du centre de Téhéran sous forte présence policière, selon des vidéos publiées sur les sites de médias locaux et les réseaux sociaux. Le calme était revenu en fin de soirée et plusieurs « meneurs » ont été arrêtés, selon des médias iraniens.

    Le 31 décembre, le président Hassan Rohani avait rejeté « la violence et la destruction de biens publics ». Ce lundi, il a prévenu que « le peuple iranien répondra aux fauteurs de troubles », qui ne sont qu'une « petite minorité ».

    Hassan Rohani et son gouvernement doivent par ailleurs faire face aux attaques du président des Etats-Unis, Donald Trump, qui a assuré que « le temps du changement » était venu en Iran.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.