GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: les partisans du pouvoir de nouveau dans la rue contre les anti-Rohani

    media (Photo d'illustration) Des manifestantes brandissent des affiches à l'effigie des chefs spirituels de la révolution islamique en Iran, le 3 janvier 2018. Tasnim News Agency/Handout via REUTERS

    Après les cinq jours de protestations qui ont touché le pays entre le 28 décembre et le 1er janvier dernier, le pouvoir iranien a mobilisé pour la quatrième fois ses partisans à travers le pays, ce samedi 6 janvier.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Dans de nombreuses villes de province et à Téhéran, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue ce samedi pour condamner les violences et soutenir le pouvoir.

    Les autorités accusent les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et Israël d'avoir cherché à créer des troubles dans le pays, avec l'aide des groupes d'opposition et les Moudjahidines du peuple, pour renverser le régime islamique.

    En parallèle, les autorités veulent séparer les fauteurs de troubles de ceux qui ont des revendications légitimes contre la cherté de la vie et le chômage. Le Parlement, qui examine actuellement le projet de budget pour la prochaine année iranienne, qui débutera en mars, a d'ores et déjà rejeté toute augmentation du prix de l'essence, de l'électricité, du gaz et de l'eau.

    Le président du Parlement a également affirmé qu'il fallait donner la priorité aux couches populaires afin d'améliorer leurs conditions de vie pour tenter de calmer le mécontentement social.

    Plusieurs centaines de personnes arrêtées lors des manifestations anti-Rohani restent toujours en prison et les restrictions sur les réseaux sociaux n'ont toujours pas été levées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.