GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Les réfugiés palestiniens s'inquiètent d'une baisse de l'aide américaine

    media (Photo d'illustration) Des réfugiés du camp palestinien de Yarmouk, en Syrie, photographiés en mars 2015. REUTERS/Stringer

    Selon des médias israéliens, les Etats-Unis auraient décidé de geler 125 millions de dollars d'aide à l'UNRWA – l'agence onusienne en charge des 5 millions de réfugiés palestiniens à travers le monde – soit un tiers de leur contribution annuelle. La Maison Blanche a démenti, mais l'inquiétude grandit dans les Territoires palestiniens occupés (Gaza et la Cisjordanie) où l'ONU fournit des services d'éducation et de santé à plus de 2 millions de réfugiés. Reportage au camp de Dheisheh, au nord de Bethléem, en Cisjordanie.

    Avec notre envoyée spéciale au camp de Dheisheh, Marine Vlahovic

    Jihad Ramadan s'enfonce dans les ruelles tortueuses de Dheisheh. Comme les 16 000 habitants de ce camp de réfugiés d'1 km², le jeune homme est passé par l'école de l'UNRWA et s'inquiète de la menace américaine de geler ses financements.

    « Ce sont les réfugiés qui paieront le prix d'une telle décision. Quand j'allais à l'école, on était 50 par classe. Cela veut dire qu'il pourrait y avoir 80 élèves par classe, ou plus de classe du tout, et les enfants n'auront plus d'école. »

    L'UNRWA n'est pas seulement en charge de 2 400 élèves du camp mais fournit aussi un service de soins gratuits via ses centres de santé, où est suivi Hassan Abu Ajamieh, 75 ans.

    « L'ONU nous a toujours aidés pour tout. Par exemple, ma femme est malade, moi j'ai subi une opération à coeur ouvert et je dois être suivi. Si on a plus de centre, comment va-t-on faire ? Si les Américains arrêtent de financer ces services, ils vont nous tuer à petit feu. »

    En 2016, les Etats-Unis ont apporté 360 millions de dollars à l'UNRWA, soit un quart du budget de cette agence déjà en proie à des difficultés financières.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.