GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Irak annonce la livraison de pétrole de Kirkouk à l'Iran d'ici fin janvier

    media Des camions-citernes attendent pour faire le plein à une raffinerie de pétrole à Kirkouk, dans le Kurdistan irakien. Photo by Staton R Winter/Bloomberg via Getty Images

    Le ministre irakien du Pétrole Jabbar al-Louaïbi a affirmé que l’Irak allait exporter 30 000 barils de pétrole par jour par camions-citerne vers l'Iran d’ici fin janvier. Un signe du renforcement des relations entre les deux pays.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Cette annonce est un signe supplémentaire du rapprochement entre l'Iran et l'Irak. Ces dernières années, Téhéran a soutenu le gouvernement irakien dans sa lutte contre le groupe Etat islamique, en envoyant sur place des conseillers militaires et des volontaires pour se battre aux côtés des forces irakiennes. Téhéran soutient également les milices populaires créées en Irak qui ont joué un rôle important dans le recul de Daech.

    Lors du récent référendum au Kurdistan irakien, Téhéran a collaboré étroitement avec l’Irak, en fermant son espace aérien et ses postes-frontière pour faire pression sur les autorités kurdes.

    Renforcement des échanges

    Téhéran et Bagdad ont renforcé leurs relations économiques ces dernières années. L’Iran a également commencé à exporter du gaz vers l’Irak en juin dernier, au rythme de 7 millions de mètres cubes par jour. Ces exportations devraient être multipliées par cinq.

    Un nouveau gazoduc qui doit être achevé prochainement devrait aussi permettre de transporter du gaz iranien vers la ville de Bassora, dans le sud de l'Irak. L’Iran deviendra ainsi le premier fournisseur de gaz de l’Irak. La défaite annoncée de l'organisation Etat islamique devrait permettre aux deux pays chiites de renforcer encore plus leurs relations. L’accord pour exporter du pétrole irakien de Kirkouk vers l’Iran entre dans ce cadre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.