GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le régime reprend un aéroport stratégique dans la région d'Idleb

    media (Photo d'illustration) Sur cette photo prise le 29 décembre 2017 depuis un village au sud d'Idleb, de la fumée s'élève après des raids menés par l'aviation russe et celle du régime syrien. OMAR HAJ KADOUR / AFP

    L'armée syrienne a repris un aéroport militaire de la province d'Idleb aux jihadistes, ce mardi 10 décembre, après avoir brisé leurs défenses dans cette base, selon des sources du régime et des rebelles.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne a pris ce mercredi soir l’aéroport militaire d’Abou Zouhour, après de violents combats contre une coalition jihadiste menée par l’ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie. La reprise de cette base stratégique, à Idleb, au nord-ouest du pays, va permettre aux troupes gouvernementales d’installer une solide tête de pont pour tenter de reconquérir cette province contrôlée en grande partie par des groupes jihadistes.

    L’armée syrienne est entrée à Abou Zouhour par le sud, après une offensive lancée à la mi-décembre qui lui a permis de reprendre une centaine de villages et de localités sur une superficie de 3 500 km². Les troupes gouvernementales avancent également à partir du nord et de l’est, en provenance de la province d’Alep. Une dizaine de kilomètres séparent ces trois colonnes. Lorsqu’elles opèreront leur jonction, les jihadistes et d’autres groupes rebelles seront totalement encerclés dans une poche de 2 000 km², au sud-est d’Idleb.

    Cette offensive majeure de l’armée syrienne se déroule avec le soutien total de l’aviation russe. Le but final est de briser le siège imposé à deux localités à majorité chiite, Foua et Kefraya, au nord-ouest d’Idleb. Le chef d’état-major de l’armée russe, le général Valeri Guérassimov, avait déclaré fin décembre que 2018 sera l’année de l’anéantissement du Front al-Nosra, l’ancien nom de la branche d’al-Qaïda en Syrie.

    L'offensive du régime syrien et de l'armée russe à Idleb a en tout cas de quoi agacer la Turquie, frontalière de la région, et qui soutient des groupes rebelles sur place. Ankara a d'ailleurs convoqué les ambassadeurs russe et iranien pour évoquer ce dossier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.