GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Février
Samedi 17 Février
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Aujourd'hui
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël suspend ses travaux de construction d'un mur à la frontière avec le Liban

    media De la fumée s'élève sur les montagnes de Kfar Shouba, près de la frontière libano-israélienne, après un bombardement de l'armée israélienne, en 2014. REUTERS/Karamallah Daher

    A la frontière entre Israël et le Liban, l'Etat hébreu projette de construire un mur en béton, en dépit de l'opposition de Beyrouth et des Nations unies, en plus de la clôture de sécurité qui existe déjà. Les ouvrages d'excavation étaient sur le point de commencer, mais une chaîne de télévision panarabe proche du Hezbollah, al-Mayadeen, a annoncé que les travaux ont été suspendus.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    La construction d'un mur, haut de 7 mètres, a été décidée par les autorités israéliennes après les menaces du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, de lancer des actions offensives en direction de la Galilée lors d'une éventuelle guerre avec Israël.

     A la mi-décembre, le président libanais Michel Aoun avait informé les Nations unies que le tracé du mur israélien n'est pas conforme aux frontières reconnues internationalement.

     L'ouvrage doit être construit sur la ligne bleue, délimitée lors du retrait israélien du Liban-Sud, en l'an 2000. Mais le Liban conteste cette ligne et juge qu'elle ampute son territoire de centaines de milliers de mètres carrés.

    En dépit des protestations du Liban et des Nations unies, Israël a annoncé son intention de mettre son projet à exécution. Il y a une semaine, des excavatrices et des bulldozers ont été acheminés à la frontière, sous forte escorte militaire israélienne.

    Les travaux ont cependant été suspendus, selon al-Mayadeen, citant, lundi, des médias israéliens. Selon la chaîne de télévision, l'armée libanaise aurait menacé d'ouvrir le feu si les excavatrices entreprenaient des travaux dans les zones revendiquées par le Liban. Une source libanaise a confirmé à RFI que Beyrouth a transmis aux casques bleus de la Finul, déployés le long de la frontière, une mise en garde à la partie israélienne, sur la nécessité de ne pas entreprendre des travaux dans les régions disputées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.