GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Luigi Patronaggio, après une inspection de la police judiciaire et de deux médecins, a estimé que la situation critique à bord du bateau humanitaire nécessitait un débarquement des rescapés en Sicile et que l'«Open Arms» devait être placé sous séquestre.

    Moyen-Orient

    Bahreïn: l’activiste Nabil Rajab restera en prison, il n'a plus de recours

    media Nabil Rajab et sa fille après une audience en appel à Manama au Bahreïn, le 11 février 2015. AFP PHOTO/MOHAMMED AL-SHAIKH

    La Cour de cassation de Bahreïn a confirmé lundi 15 janvier la peine de deux ans d'incarcération prononcée au mois de juillet 2017 à l'encontre du célèbre activiste Nabil Rajab. C'est pour avoir critiqué le pouvoir de Manama dans des interviews télévisées que Nabil Rajab a été condamné, reconnu coupable d'avoir « propagé des rumeurs et de fausses informations ».

    En juillet 2017, Nabil Rajab avait été reconnu coupable d'avoir « propagé des rumeurs et de fausses informations » et condamné à deux ans de prison, en liaison avec des interviews télévisées critiques du gouvernement bahreïnien. Il avait contesté ce verdict mais, en novembre, une Cour d'appel avait maintenu le jugement.  La décision lundi de la Cour de cassation ne peut plus faire l'objet de recours.

    L’appel de sa famille à la France et au Royaume uni

    De nombreuses organisations de défense des droits de l'Homme, dont Amnesty International et Human Rights Watch (HRW), réclament la libération de Rajab, figure de l'opposition bahreïnie qui a passé quatre des six dernières années en prison. Il est l'un des chefs de file du mouvement de contestation à Bahreïn.

    Joint par RFI, un membre de sa famille, qui souhaite rester anonyme, a réagi sur la condamnation. «Le gouvernement de Bahreïn a prouvé ce que Nabil Rajab soutient depuis longtemps. A savoir qu'il n'y a pas de liberté d'expression. C'est en disant cela qu'il a été arrêté. Nabil Rajab soutient aussi que la justice est utilisée pour arrêter les dissidents et les défenseurs des Droits de l'Homme. Et là encore, la Cour l'a prouvé aujourd'hui en le condamnant. C'est le prix à payer aujourd'hui au Bahreïn, lorsqu'on est un défenseur des Droits de l'homme, lorsque l'on ose parle ouvertement. Nabil Rajab a d'ailleurs un autre procès en cours, cette fois pour s'être opposé à l'intervention au Yémen, de l'Arabie saoudite et de son allié, Bahreïn. Il doit normalement être libéré dans 11 mois, sauf s'il est condamné dans cette autre affaire. Il risque là 15 ans de prison juste pour des tweets contre cette guerre. Une guerre qui a fait des milliers de victimes civiles. Les gouvernements étrangers, comme ceux du Royaume Uni et de la France, devraient demander à Bahreïn de respecter les Droits de l'homme».

    Car M. Rajab risque également une peine d'emprisonnement de 15 ans dans une autre affaire liée à des tweets dans lesquels il aurait critiqué l'Arabie saoudite et ses alliés, dont Bahreïn, pour leur rôle dans la guerre au Yémen. C'est le 21 février qu'est fixée la prochaine audience dans cette autre affaire où Nabil Rajab risque 15 ans de prison

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.