GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: face aux Kurdes, des soldats turcs pénètrent dans la région d’Afrin

    media Des chars turcs dans la province de Kilis, à la frontière syrienne, le 21 janvier 2018. REUTERS/Stringer

    Des soldats turcs sont entrés ce dimanche dans la région d'Afrin, dans le nord de la Syrie, au deuxième jour d'une vaste offensive contre une milice kurde considérée comme « terroriste » par Ankara, a affirmé le Premier ministre Binali Yildirim. La France demande à la Turquie d'arrêter ses opérations.

    Cité par l'agence de presse Dogan, M. Yildirim a déclaré que des militaires turcs étaient entrés à 11h05 (8h05 TU) dans la région d'Afrin, contrôlée par les Unités de protection du peuple (YPG), depuis le village frontalier de Gülbaba situé dans la province de Kilis.

    Selon l'agence de presse étatique Anadolu, les soldats turcs progressent dans la région d'Afrin en compagnie de combattants syriens formés par Ankara. Ni le nombre de combattants, ni leurs objectifs n'étaient connus dans l'immédiat.

    Offensive achevée « en très peu de temps »

    « L'opération Rameau d'olivier se déroule comme prévu, l'offensive terrestre a commencé », a indiqué l'armée turque dans un communiqué. De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a dit espérer dimanche que l'offensive lancée par Ankara dans le nord de la Syrie contre une milice kurde serait terminée « en très peu de temps ».

    L'armée turque a lancé samedi une vaste opération dans la région d'Afrin, multipliant les frappes aériennes et les bombardements d'artillerie contre les positions des YPG, une milice kurde soutenue par Washington.

    Une zone de « sécurité »

    M. Yildirim a indiqué que l'objectif de l'opération, baptisée « Rameau d'olivier », était d'établir une « zone de sécurité » d'une profondeur de 30 km à partir de la frontière.

    La Turquie accuse les YPG d'être la branche en Syrie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée « terroriste » par Ankara et ses alliés occidentaux qui mène une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984.

    Mais les YPG sont aussi l'épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par les Etats-Unis pour combattre le groupe Etat islamique dans le nord de la Syrie.

    La France demande à la Turquie d'arrêter ses opérations

    La ministre française des Armées, Florence Parly, a appelé, dimanche, la Turquie à cesser ses opérations contre les Kurdes syriens, estimant que cela ne pouvait que nuire au combat contre le groupe Etat islamique. « Ces combats (..) doivent être arrêtés », a-t-elle déclaré sur la chaîne de télévision France 3. Ils pourraient « détourner les forces combattantes kurdes, qui sont au côté et très engagées au sein de la coalition à laquelle la France appartient, du combat primordial (contre le terrorisme) », a-t-elle ajouté.

    Pour le président syrien Bachar el-Assad, « l'agression turque brutale sur la ville syrienne d'Afrin est indissociable de la politique du régime turc depuis le premier jour de la crise syrienne, une politique essentiellement fondée sur le soutien au terrorisme et aux organisations terroristes, quelles qu'elles soient ».

    (avec AFP)

    Tirs de l'artillerie turque, le 21 janvier, aux abords de la frontière avec la Syrie. BULENT KILIC / AFP

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.