GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Offensive turque en Syrie: Ankara ne fera «pas marche arrière»

    media De jeunes hommes saluent le passage des blindés turcs non loin de la frontière avec la Syrie, le 22 janvier 2018. REUTERS/Umit Bektas

    Au troisième jour de l'intervention militaire turque dans le nord de la Syrie, les Kurdes en appellent au soutien de Washington. La région syrienne d'Afrin, visée par l'opération « Rameau d'olivier », est l'un des fiefs des Kurdes de Syrie. Pour Ankara, l'organisation politico-militaire qui domine ce territoire proche de la frontière turque est un mouvement « terroriste ».

    Selon les médias turcs, l'armée progresse en territoire syrien, où une dizaine de positions des miliciens kurdes ont déjà été détruites, notamment les sites d'où ont été tirées des roquettes qui ont fait une victime, hier, dans une ville turque frontalière de la Syrie.

    Une intervention de courte durée ?

    Ankara assure que son intervention sera de courte durée. Ce n'est pas la première fois que l'armée turque pénètre en territoire syrien. Durant l'été 2016 elle a déjà porté un coup d'arrêt à la progression des forces kurdes de Syrie. Pour Ankara, pas question de voir s'étendre à sa frontière un territoire kurde autonome, alors que la Turquie est déjà confronté à un mouvement rebelle kurde sur son propre sol.

    Aujourd'hui, c'est donc l'enclave d'Afrin qui est visée sans opposition apparente des Etats-Unis ni de la Russie dont la Turquie s'est progressivement rapprochée ces dernières années. La Turquie ne fera « pas marche arrière » dans son offensive contre une milice kurde dans le nord de la Syrie, a assuré lundi le président Recep Tayyip Erdogan qui parle même ce lundi d'une offensive lancée « en accord avec la Russie ».

    Une victoire diplomatique ?

    Pourtant, au moment où les Kurdes de Syrie apparaissent en difficulté face aux blindés turcs, c'est Moscou qui leur offre une victoire diplomatique en les invitant au « congrès de la paix » que la Russie compte organiser le 30 janvier prochain à Sotchi.

    Au niveau international, la France a appelé Ankara à mettre fin à son offensive et a demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, qui doit se tenir à huis clos ce lundi 22 janvier. Dans un communiqué, les Kurdes de Syrie ont, de leur côté, estimé que l'offensive de la Turquie contre leur enclave d'Afrin était un « soutien clair » au groupe Etat islamique (EI).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.